Catégories
Economie

MAURITANIE — PAYS BAS — Johannes, 5T5PA effectue un QSY en Europe avec l’indicatif PA5X / MM

Johannes PA5X , au cours de la dernière année était presque quotidiennement sur les bandes HF  depuis la Mauritanie avec l’indicatif   5T5PA . Compte-tenu de la pandémie du COVID-19 la Mauritanie est en confinement total et sa mission  à Nouadhibou est temporairement stoppée. Dans ces conditions il retourne aux  Pays-Bas et voyagera par bateau battant pavillon néerlandais: « Dutch Power »   de Nouadhibou (Mauritanie) vers Moerdijk (Pays-Bas) (près de Rotterdam) pendant les 2 prochaines semaines. 

Catégories
Economie

Fermeture de la frontière mauritanienne : Nara suffoque

Depuis l’annonce des mesures prises par le Gouvernement mauritanien dans le cadre de la lutte contre la propagation de la maladie liée au COVID – 19, les prix de certains produits de première nécessité importés ont connu une légère hausse sur le marché de Nara. Un tour dans le marché notamment dans les boutiques tenues par les mauritaniens, les 30 et 31 mars 2020, nous a permis de constater une augmentation des prix du sucre, d’huile, du lait en poudre et tous les produits mauritaniens.

L’économie du cercle de Nara reste dominée par le secteur tertiaire notamment le commerce des produits mauritaniens.

Catégories
Economie

Le Maire : l’Etat apportera les moyens financiers pour éviter le « naufrage » de l’économie

« Je préfère que nous nous endettions aujourd’hui, en évitant un naufrage, plutôt que laisser détruire des pans entiers de notre économie », déclare le ministre de l’économie dans un entretien au « JDD ».

Le Monde avec AFP Publié aujourd’hui à 01h39, mis à jour à 07h28


La situation exceptionnelle que traverse la France en raison de la pandémie mondiale liée au coronavirus affecte grandement l’économie du pays. Devant ce qu’il compare à la crise de 1929, le ministre de l’économie et des finances, Bruno le Maire, tient à assurer que l’Etat jouera son rôle protecteur.

Catégories
Economie

Après la crise du coronavirus, le PDG d’Axa veut créer un « régime d’assurance pandémie »

« Inspiré de celui qui existe déjà pour les catastrophes naturelles », le nouveau régime « pourrait appartenir à 50 % à l’Etat et à 50 % à un pool d’assureurs privés », estime Thomas Buberl dans un entretien au «JDD».

Publié aujourd’hui à 03h45, mis à jour à 06h01

Le PDG de l’assureur Axa, Thomas Buberl, plaide pour la mise en place d’un mécanisme de mutualisation afin de créer un « régime d’assurance pandémie » capable de répondre à une crise comme celle du Covid-19, dans une interview au Journal du dimanche« Nous devons réfléchir à la création d’un mécanisme de mutualisation qui puisse accompagner les crises sanitaires d’une telle ampleur », a-t-il ajouté.

Catégories
Economie

Mauritanie : Analyse des mesures prises par la BCM suite à la crise du Covid-19

Dans le but d’élaborer une analyse sur les nouvelles mesures d’assouplissement de la BCM, j’essaierais d’apporter à la fois une analyse politico–financière et macroéconomique relatant l’ensemble des mesures protectionnistes mises en place par la Banque Centrale de Mauritanie ainsi que le ministère de l’économie et celui des finances.

Cette première partie aura la forme d’un scoop résumé et détaillé sur les décisions entreprises par le Conseil des Politiques Monétaires de la BCM à la suite de sa réunion extraordinaire tenue le 24 de ce mois pour faire amortir un éventuel choc économique suite à la pandémie du Covid19. Il sera suivi d’un deuxième article traitant le volet Macroéconomique de ces mesures sur l’économie nationale ainsi que le pouvoir d’achat du citoyen lambdas.

Catégories
Economie

Mauritanie : la Banque mondiale approuve un don de 5,2 millions de dollars de IDA pour soutenir la riposte à la pandémie de Covid-19

COMMUNIQUÉ DE PRESSE

Mauritanie: la Banque mondiale soutient la riposte à la pandémie de Covid-19

Washington, 2 avril 2020 – Le Conseil des administrateurs de la Banque mondiale a approuvé aujourd’hui un don de 5,2 millions de dollars de l’Association internationale de développement (IDA)* afin d’aider la Mauritanie à renforcer les capacités de son système de santé pour anticiper et faire face à la pandémie de Covid-19.