Centre national d’oncologie : Ouverture de la première journée médicale

03 04 2021 Premiere journee medicale
03 04 2021 Premiere journee medicale

Le ministre de la Santé, M. Mohamed Nedhirou Hamed, a supervisé samedi à Nouakchott, l’ouverture de la première journée médicale de l’unité de recherche et d’enseignement au centre national d’oncologie.

La manifestation vise à trouver un mécanisme efficace pour limiter des maladies chroniques, les cancers notamment, en Mauritanie

La manifestation vise à trouver un mécanisme efficace pour limiter des maladies chroniques, les cancers notamment, en Mauritanie, à discuter avec les médecins concernés par le cancer de la prostate et à encourager la recherche scientifique et l’enseignement dans les hôpitaux publics.

Dans un mot prononcé pour la circonstance, le ministre de la Santé a insisté sur la disponibilité de son département pour appuyer et encourager de telles initiatives de nature à renforcer les capacités des ressources humaines pour les aider à s’informer sur les dernières nouveautés scientifiques relatives à leurs spécialités ; ol s’agit selon le ministre d’une orientation qui doit être généralisée à toutes les formations sanitaires, parce ce que cela doit relever le niveau du débat et de la recherche scientifiques et faciliter le partage des expériences et des connaissances entre les différentes spécialités médicales.

Il a ajouté qu’en soutien du ministère pour la prise en compte de l’avis scientifique et l’accompagnement des évolutions rapides dans le domaine de la santé, notamment en ce qui concerne la pandémie du coronavirus, un conseil scientifique a été créé dès l’apparition des premiers cas, précisant que ce conseil est chargé de donner un avis scientifique sur la prévention et la prise en charge des cas.

Le ministre a souligné que ces mesures avaient eu des répercussions positives, avant de remercier les membres du conseil pour leurs efforts dans ce domaine.

M. Hamed a indiqué que cette activité, la première en son genre au niveau du centre et à laquelle participent des docteurs de différentes spécialités, doit jeter la lumière sur la place de la médecine nucléaire en Mauritanie et rechercher les mécanismes de nature à aboutir à un plan de traitement unifié du cancer de la prostate.

Le ministre a en outre loué la création de l’unité de recherche scientifique et d’enseignement au centre national d’oncologie, émettant le vœu de la voir contribuer à orienter les équipes médicales et paramédicales à davantage de concertation entre les différentes spécialités dans le but d’intensifier les efforts pour l’amélioration qualitative de la prise en charge des malades dans les différents établissements hospitaliers du pays.

Il a rendu hommage aux efforts déployés par les équipes sanitaires pour lutter contre la pandémie, affirmant, à ceux qui étaient sur le terrain, que les indemnités prévues à cet effet seront versées dans les prochains jours.

Le ministre a enfin affirmé que les recommandations issues des discussions de la rencontre seront prises en considération dans le plan stratégique attendu pour limiter des maladies chroniques dont les cancers et leurs répercussions.

Pour sa part, la directrice du centre national d’oncologie, Mme Oukht El Benine Mint Zeïn, a indiqué que l’organisation de cette journée médicale, la première en son genre, par l’unité de recherche scientifique et d’enseignement au centre, s’inscrivait dans le cadre de la volonté de faire connaitre la médecine nucléaire en Mauritanie et la prise en charge des cancers de la prostate.