Clôture 5e édition Nouakchott Jazz Plus Festival en hommage à feu Babi Sarr

20191206 224606
20191206 224606

Le 6 décembre dernier, le village de la Biodiversité a vibré au rythme de la 5e édition du Nouakchott Jazz Plus Festival, initié par l’Association El Vajer, sous la houlette du musicien Papis Koné.

Un événement co-organisé avec les Studios HOLAPC dont la tenue a été rendue possible cette année grâce à l’apport des partenaires comme Ambassade de France

, Institut Français de Mauritanie (IFM), Ambassade d’Espagne, Coopération Espagnole, Échos du sahel, Village de la Biodiversité. Une soirée animée par Ama Diallo, tenue en présence de la famille du défunt Babi Sarr, de ses collaborateurs, des partenaires, du monde de la musique et un public chaleureux au village de la Biodiversité.

Un hommage pour saluer l’apport du doyen feu Babi Sarr, artiste musicien à la musique mauritanienne et au jazz en particulier en souvenir de qui une fresque a été réalisée sur place par la Maison des Artistes sous le pinceau de Mokhis.

Ce festival fondé par feu Abdoul Sarr alias Baby Sarr un doyen des doyens de la musique mauritanienne, est placé sous le parrainage du Ministère de la culture, de l’Artisanat, des relations avec le parlement.

« Babi sarr voulait faire connaitre le jazz en Mauritanie, on va essayer d’en faire une musique écoutée, aimée par les mauritaniens » a mentionné dans son discours Papis Koné, artiste, musicien président de l’association El vajer, directeur du Nouakchott Jazz Plus Festival, qui a la lourde responsabilité de faire de ce festival « un grand Evénement à l’image de celui de saint louis ou bien plus » comme le souhaitait feu Babi Sarr, fondateur Nouakchott Jazz Plus Festival.

chououn

Share and Enjoy !

0Shares
0
Publié le
Catégorisé comme Culture