Comité consultatif de défense maroco-américain : 11ème réunion sous le signe de l’excellence

Comité consultatif de défense maroco-américain : 11ème réunion sous le signe de l’excellence

Rédigé par Lopinion le Mardi 12 Janvier 2021

En exécution des Hautes Instructions Royales relatives à la tenue de la 11ème session du Comité consultatif de défense (DCC), le ministre délégué auprès du Chef du gouvernement chargé de l’Administration de la Défense nationale, M. Abdeltif Loudyi, a reçu, mardi au siège de cette Administration, le Sous-Secrétaire à la Défense US, chargé des Affaires politiques, M. Anthony Tata, en visite de travail de trois jours dans le Royaume à la tête d’une importante délégation militaire.

Comité consultatif de défense maroco-américain : 11ème réunion sous le signe de l’excellence
Au début de leurs discussions, les deux responsables ont exprimé leur satisfaction quant à la solidité, l’excellence et la durabilité des liens privilégiés et du partenariat stratégique d’exception qui unissent les États-Unis d’Amérique et le Royaume du Maroc, indique un communiqué de l’Etat Major-Général des Forces Armées Royales (FAR).

Ils ont également mis en exergue leur ambition de développer davantage ces relations séculaires dans le même esprit d’amitié, de compréhension mutuelle et de confiance partagée, rapporte le communiqué. Dans ce sillage, les deux responsables ont souligné l’importance de la décision de l’Administration américaine de reconnaître la pleine souveraineté du Royaume du Maroc sur l’ensemble de la région du Sahara marocain. Cette reconnaissance rend l’initiative marocaine d’autonomie la seule solution réaliste, sérieuse et pragmatique du conflit régional concernant nos provinces du Sud, selon la même source.

Les deux responsables ont également souligné que cet évènement historique aura certainement des impacts positifs sur la géostratégie de la région ainsi que sur la paix, la stabilité, la sécurité et l’intégration économique du Maghreb, du Sahel et du Moyen-Orient. M. Loudyi a, par ailleurs, mis en exergue l’engagement constant, sous le leadership de Sa Majesté le Roi, du Maroc en tant qu’acteur important de stabilité régionale et ce, par le déploiement d’une stratégie multidimensionnelle en matière de lutte contre le terrorisme, les trafics illicites et de la gestion humaniste de la crise migratoire.

Les deux responsables ont exprimé leur satisfaction quant au bilan positif de la coopération militaire bilatérale. Régulière, dense et diversifiée, cette coopération concerne notamment les domaines de la formation des cadres, de l’échange d’expertise et l’organisation d’exercices conjoints d’envergure. Elle est, par ailleurs, ponctuée par la tenue régulière de réunions du Comité consultatif de défense. M. Loudyi a proposé de consolider la coopération militaire avec les États-Unis, en invitant le Département de la défense américaine à explorer davantage les opportunités de collaboration pour l’implantation au Maroc de projets conjoints d’industrie de défense, selon la même source.

Dans la même journée et en exécution des Hautes Instructions de SM le Roi, Chef suprême et Chef d’Etat-Major Général des FAR, le Général de Corps d’Armée, Inspecteur Général des FAR, a reçu au niveau de l’Etat-Major Général des FAR, le Sous-Secrétaire à la Défense américaine, chargé des Affaires politiques, en présence du Général de Corps d’Armée, Commandant la Gendarmerie Royale.

A cette occasion et dans le cadre de la onzième réunion du DCC maroco-américain, une séance de travail restreinte a été co-présidée par le Général de Corps d’Armée, Inspecteur Général des FAR et le Sous-Secrétaire à la Défense américaine, chargé des Affaires politiques, poursuit le communiqué.

Il s’en est suivi une séance plénière à laquelle ont assisté les membres de la délégation américaine et les chefs des organes de l’Etat-Major-Général des FAR et de la Gendarmerie Royale, avec au menu la coopération militaire maroco-américaine et les perspectives de son développement.

Les deux délégations marocaine et américaine ont, à cet effet, discuté les différents aspects et orientations essentiels à la réalisation de l’interopérabilité.

La réunion du DCC maroco-américain, qui se tient tous les deux ans de manière alternative à Rabat et à Washington, s’inscrit au titre de la coopération militaire bilatérale qui porte essentiellement sur les domaines de la formation, de l’entrainement, des équipements militaires et de la logistique, conclut le communiqué.

Laisser un commentaire