Décès de l’ex-président mauritanien Sidi Ould Cheikh Abdallahi

La présidence de la République déclare un deuil de trois jours

AFP / Nouakchott
L’ancien président mauritanien Sidi Ould Cheikh Abdallahi, premier président démocratiquement élu de l’État d’Afrique de l’Ouest, est décédé dans la nuit, ont annoncé lundi des membres de sa famille et la Présidence de la République.


L’ex-président mauritanien est décédé dans une clinique privée de la capitale Nouakchott des suites de complications cardiaques, selon ses proches.
Né en 1938, Sidi Ould Cheikh Abdallahi est devenu le premier chef d’État démocratiquement élu en Mauritanie en avril 2007.
Mais l’ex-président mauritanien n’a gouverné que 15 mois avant que Mohamed Ould Abdel Aziz, un général, ne le dépose lors d’un coup d’État militaire.
Mohamed Ould Abdel Aziz lui-même a dirigé la présidence de la Mauritanie entre 2009 et 2019, avant d’être remplacé par Mohamed Ould Cheikh El Ghazouani.
La présidence de la République a annoncé lundi trois jours de deuil après sa mort.