Décryptage : le volcan / Par Ahmed Ould Bettar ( suite et fin)

39306624 502802618
39306624 502802618

Décryptage : le volcan / Par Ahmed Ould Bettar

Des hommages qui méritent d’être rappelés

Qui sont ces grandes figures qui sont décédées depuis la phase d’accrétion de sa formation? Rétrospective sur une période empreinte de tristesse qui a vu s’éteindre de nombreuses personnalités.

L’année 2020 ne s’est pas terminée sans événements douloureux, autres que les conséquences de la pandémie du Covid-19.

En effet, certaines grandes figures seront constamment présentes dans nos cœurs, nous permettant grâce à leurs legs culturels, politiques et moraux d’oublier cette maudite crise du coronavirus, que les efforts déployés sur tous les plans nationaux et internationaux n’ont pas réussi ni endiguer, ni à freiner.

Décès de Mohamed Said Ould Hamody : un baobab s’en est allé ! … (aout 2015)

L’éminent journaliste et diplomate ainsi que le grand militant de la cause haratine et mauritanienne Mohamed Said Ould Hamody , également un baobab de l’histoire et de la culture mauritanienne, est décédé le 20 août 2015 dans l’un des hôpitaux marocains à Casablanca, après 30 jours de convalescence au Royaume.

 Ould Hamody présidait aux destinées du manifeste sur les droits politiques, économiques et sociaux des Haratines en Mauritanie, qui regroupe une élite des haratines de courants idéologiques divers et d’orientations politiques  multiples.

Il a supervisé en personne la première marche organisée à Nouakchott en avril 2014 par ledit mouvement.

C’est une bibliothèque aux ¾ brulée dont la partie encore indemne réside dans les livres qu’il a écrit et les témoignages qu’il a fait de son vivant aux médias audiovisuels et aux tabloids ainsi que numérisés.

Décès de l’ancien ministre, Ely Ould Allaf

L’ancien ministre Ely Ould Allaf est décédé le 19 mai à l’âge de 80 ans.

Ely  Ould Allaf fait partie de la génération des fondateurs de l’État mauritanien, rapporte le Calame.

« Véritable figure de proue de l’ère du Père de la Nation, l’ex président Moktar Ould Daddah, il avait occupé plusieurs postes gouvernementaux clés.

 Il fait partie également des premiers mauritaniens à décrocher le bac. Il a dirigé plusieurs portefeuilles ministériels, dont ceux de la justice et de l’éducation.

Il a été aussi ADG de la Société Nationale Industrielle et Minière (SNIM) et occupé le poste  d’ambassadeur de la Mauritanie en France et en Tunisie. »

Ba Houdou s’en allé (15 Décembre 2020)

L’ancien député de l’Union pour la Démocratie et le Progrès (UDP), Ba Houdou, s’est éteint le 15 Décembre 2020, à Nouakchott.

Celui qui fut également maire de Bagodine, une commune du sud-ouest de la Mauritanie, située dans le département de M’Bagne de la région de Brakna, à la frontière avec le Sénégal, était un homme distingué de la scène politique mauritanienne. Lors de la dernière élection présidentielle de 2019, il avait soutenu l’ancien premier ministre Sidi Mohamed Ould Boubacar.

Décès du leader baathiste Mohamed Yehdhih Ould Breidleil (13 janvier 2021)

Le leader baathiste Mohamed Yehdhih Ould Breidleil est décédé le mercredi 13 janvier 2021, à la suite d’un malaise.

Le penseur et professeur Ould Breidleil est l’un des dirigeants du courant baathiste en Mauritanie.

Il a côtoyé de nombreux régimes qui ont gouverné le pays.Il a occupé plusieurs fonctions officielles, notamment celle de ministre sous l’ancien président Maaouiya Ould Sid Ahmed Taya.

La toile n’a cessé d’être inondée depuis l’annonce de cette disparition de vibrants hommages rendus à cette icône.


Le volcan s’est éteint et ses dernières éruptions relèvent d’une page sombre tournée de l’histoire d’un pays qui n’a que trop souffert de l’instabilité, des aléas climatiques et de la pandémie. Ce passé aux éruptions phréatiques sert au présent de corriger les erreurs au futur.

Le Président de la République, M. Mohamed Ould Cheikh El Ghazouani a chargé M. Mohamed Ould Bilal, le nouveau Premier ministre, de la coordination de l’action gouvernementale lors d’une audience qu’il lui a accordée jeudi 6 août 2020 au Palais présidentiel.

A l’issue de l’entrevue, ce jeune technocrate aux mains propres et au cursus irréprochable, a exprimé ses remerciements au Chef de l’Etat pour lui avoir donné l’occasion de servir son pays.

Il a félicité également le Premier ministre sortant, M. Ismail Bedde Cheikh Sidiya pour l’action qu’il a menée à la tête du gouvernement.

M. Mohamed Ould Bilal a demandé aux ministres de poursuivre leur mission jusqu’à la nomination d’une nouvelle équipe gouvernementale.

Le temps de penser profondément sa manière de gouverner et sa façon à faire la différence et d’assurer sa nouvelle vocation le succès.

Une mission qui lui a bien réussi, eu égard au consensus parlementaire qui a sanctionné récemment par la présentation de l’action du gouvernement pour 2020 et les perspectives pour 2021.

Ahmed Ould Bettar