);

L’ancienne ambassadrice de la République Islamique de Mauritanie en France, Aichetou Mint M’Haiham a refusé de rentrer au pays malgré l’instruction du ministère des affaires étrangères et de la coopération lui demandant de regagner Nouakchott avant le premier août, date d’investiture du président Mohamed Ould Cheikh Ghazwani. L’ancienne ambassadrice a été remplacée à son poste par Ahmed Ould Bahiya, le directeur du cabinet de l’ancien président Mohamed Ould Abdel Aziz. Le ministère des affaires étrangères et de la coopération aurait envoyé une deuxième sollicitation à l’ambassadrice débarquée de rentrer afin de permettre à son remplaçant de se rendre en France puisque les traditions diplomatiques lui interdisent de le faire tant que son prédécesseur est encore sur place. Selon les sources ayant donné l’information, Mint M’Haiham aurait prétendu attendre de faire ses adieux aux autorités françaises et à ses collègues diplomates. D’autres sources évoquent des problèmes de santé qui obligent l’ancienne ambassadrice à rester encore en France. En violation des us diplomatiques, le nouvel ambassadeur Ahmed Bahiya est allé en France où il attend de présenter ses lettres de créance au Président Emmanuel Macron.

lecalame.info