Dossier de la corruption : convoqués de nouveau

police crime economique
police crime economique


Selon des sources très informées citées par le site Mourassiloun, la police chargée des crimes économiques et financiers a procédé de nouveau à la convocation de Yahya Ould Hademine et Nani Ould Chrougha respectivement ancien premier ministre et ministre des pêches dans le cadre du rapport de la commission d’enquête parlementaire dans lequel ces deux hauts responsables sont cités. Il ya trois semaines, cette police a réauditionné Ahmed Salem Ould Ahmed dit El Merkhi, l’un des anciens directeurs généraux de la SOMELEC.

Des ordres auraient été donnés à tous ceux qui sont impliqués dans cette affaire dite dossier de la corruption de la dernière décennie au cours de laquelle Mohamed Ould Abdel Aziz était au pouvoir de ne rien vendre des biens enregistrés en leur nom jusqu’à la fin de la procédure. Selon les mêmes sources citées plus haut, le dossier autour duquel beaucoup de questions commencent à se poser pourrait être transféré à la justice dans quelques jours. Il ya trois jours à l’occasion de la journée internationale de lutte contre la corruption, le premier ministre Mohamed Ould Bilal Messoud a réitéré la ferme volonté de son gouvernement de combattre ce phénomène. En réalité les espoirs suscités par la création d’une commission d’enquête parlementaire et le rapport qu’elle a rendu public et dans lequel plusieurs centaines d’anciens hauts responsables, hommes d’affaires sont mis en cause commencent à s’estomper. Le maintien aux affaires de personnalités gravement accablés par le rapport de la CEP, la nomination de certains autres comme l’actuel ministre secrétaire général du gouvernement, la permission à d’autres de voyager à l’extérieur sont autant d’indices qui font douter du sérieux des autorités de traiter convenablement ce dossier.

lecalame

Publié le
Catégorisé comme Mauritanie