Égypte : un accident de train fait 11 morts et 100 blessés

deraillement train egypte
deraillement train egypte


De gros moyens ont été dépêchés sur les lieux de l’accident pour venir en aide aux blessés.

Les causes de l’accident, le deuxième accident de train meurtrier en moins d’un mois, ne sont pour l’instant pas connues. Ils se sont massés devant l’hôpital universitaire de Banha, pour aider comme ils le pouvaient les victimes.

Ce Dimanche un convoi de huit wagons en provenance de la capitale égyptienne du Caire a déraillé dans le Delta du Nil, au Nord du pays, faisant 11 morts, et près d’une centaine de blessés selon les autorités égyptiennes.

« J__’étais dans le wagon numéro 3, et avant d’atteindre la station de Sandanor, on a était surpris de sentir le train accélérer. On s’est retrouvé les uns sur les autres. Une poussière épaisse nous empêchait de sortir », explique Tarek Gomaa, blessé dans l’accident.

De gros moyens ont été déployés sur place pour venir en aide aux dizaines de blessés, une soixantaine d’ambulances se relayant pour soigner les passagers du train, pendant que les équipes de sauvetage redoublaient d’efforts pour extraire les dernières victimes des wagons déraillés.

La cause de l’accident n’est pour le moment pas connue. En attendant les conclusions de l’enquête, le conducteur du train ainsi qu’une dizaine d’autres responsables ferroviaires ont été arrêté pour être interrogés par les autorités.

Deux accidents meurtriers en un mois
L’Egypte est régulièrement endeuillée par de graves accidents routiers ou ferroviaires, dus à une circulation anarchique, des véhicules vétustes ou encore à des routes et des voies ferrées mal entretenues et peu surveillées.

C’est la deuxième fois en moins d’un mois qu’un accident de train endeuille l’Egypte. Le 26 mars dernier, au moins 20 personnes sont mortes et près de 200 ont été blessées dans une collision entre deux trains de voyageurs dans le sud du pays.

Le ministre égyptien des Transports, Kamel el-Wazir a déclaré que le « facteur humain » était souvent à l’origine de ces catastrophes ferroviaires et a promis la mise en place d’un réseau automatisé d’ici 2024.
africanews

Share and Enjoy !

0Shares
0