El Othmani poursuit quatre élus PJD de Mohammedia en justice

El Othmani

Le secrétaire général du PJD reproche à quatre de ses élus de ne pas avoir suivi les consignes de vote de la formation lors de la désignation du président du Conseil de la ville de Mohammedia.

Du grabuge au PJD. Selon des sources au sein du parti islamiste citées par TelQuel Arabi, Saâd-Eddine El Othmani a porté plainte contre quatre élus PJD au Conseil de la ville de Mohammedia.

Le motif ? Ils n’ont pas suivi les consignes du parti lors du vote servant à désigner le nouveau président du Conseil de la ville.

Zoubida Taoufik (RNI) a remporté le 25 décembre dernier la présidence par 25 votes en sa faveur, contre 19 pour l’élue PJD Imane Sabir. L’élue RNI a bénéficié du soutien de ces élus PJD pour l’emporter. En plus de ces quatre “non-alignés”, deux élus PJD se sont distingués par leur absence lors de ce scrutin. Une absence considérée comme “une trahison envers le parti” par les membres du parti islamiste.
Imane Sabir avait déjà vu son siège remis en jeu suite à une plainte déposée par l’opposition RNI au Conseil de la ville, ayant elle-même hérité du poste suite à l’annulation de l’élection de son prédécesseur, Hassan Antra, par la justice.

TelQuel