Emmanuel Macron sera à Pau,dans la capitale béarnaise

MjAxOTEyMDA3MTA5NzgwM2RjZGMzNTk3Yzc2ODJiZTBhNGEyNDk
MjAxOTEyMDA3MTA5NzgwM2RjZGMzNTk3Yzc2ODJiZTBhNGEyNDk

Attendu début décembre dans la capitale béarnaise, le président de la République, Emmanuel Macron sera finalement présent à Pau lundi et mardi. Son programme s’annonce chargé.
Après un premier rendez-vous manqué, il y a quelques semaines, au lendemain du crash qui avait coûté la vie à treize militaires français dont sept soldats du 5ème régiment d’hélicoptères de combat de Pau, le président de la République est attendu dans le Béarn lundi et mardi.

C’est d’ailleurs par la base du 5e RHC qu’Emmanuel Macron débutera son déplacement, afin de rendre hommage aux soldats palois morts pour la France au Mali le 23 novembre 2019. Participeront également à cet hommage Jean-Yves Le Drian, ministre de l’Europe et des Affaires étrangères, Florence Parly, ministre des Armées et Geneviève Darrieussecq, secrétaire d’État auprès de la ministre des Armées.

Le conflit dans la bande subsaharienne occupera le reste de la journée de lundi, avec la tenue du G5 Sahel, ce sommet international qui réunira, au château de Pau, les chefs d’Etat de cinq pays africains. Seront présents autour du président français afin d’évoquer la situation au Sahel, Ibrahim Boubacar Keïta (Mali), Roch Marc Christian Kabore (Burkina-Faso), Mahamadou Issoufou (Niger), Mohamed Ould Ghazouani (Mauritanie), Idriss Deby (Tchad).

Le sommet international se clôturera par un dîner de travail auquel se joindront Charles Michel, président du Conseil européen, Antonio Guterres, Secrétaire général des Nations unies, Moussa Faki, Président de la Commission de l’Union africaine, et d’autres diplomates.

Un détour par les Hautes-Pyrénées?
Emmanuel Macron poursuivra ensuite son déplacement à Pau, le mardi 14 janvier, pour assister à la signature du Contrat de Transition écologique de la Communauté d’Agglomération de Pau. Il sera accompagné d’Emmanuelle Wargon, secrétaire d’Etat auprès de la ministre de la Transition écologique et solidaire. Une présentation du Fébus, le bus innovant à hydrogène de l’agglomération paloise, est également prévue.

Pour l’heure, aucune information n’a filtré quant à une éventuelle visite, d’ordre privé, dans les Hautes-Pyrénées pour Emmanuel Macron. Il n’est toutefois pas impossible que le président de la République profite de ce déplacement officiel dans les Pyrénées-Atlantiques, pour se rendre à La Mongie, dans la vallée du Haut-Adour voisine où il conserve des attaches familiales et affectives. Dans un contexte social encore fiévreux, cette hypothèse ne semblait toutefois guère à l’ordre du jour.

Andy Barréjot

ladepeche.fr

Share and Enjoy !

0Shares
0