Emploi : les pays d’Afrique du Nord échangent leurs meilleures pratiques

Emploi les pays d Afrique du Nord echangent leurs meilleures pratiques
Emploi les pays d Afrique du Nord echangent leurs meilleures pratiques

Emploi : les pays d’Afrique du Nord échangent leurs meilleures pratiques.

Rabat, 8 avril 2021 (CEA) – Le Bureau de la CEA en Afrique du Nord a organisé, mercredi 7 avril, un webinaire en ligne sous le thème « Les politiques actives du marché de travail : Bonnes pratiques et recommandations pour l’Afrique du Nord ».

« A travers ce webinaire, notre équipe vise à soutenir nos pays membres sur le plan de la conception et de la mise en œuvre de politiques du marché du travail fondées sur des politiques réalistes et expériences réussies, à l’instar des meilleures pratiques observées dans plusieurs pays nord-africains », a indiqué Amal Elbeshbishi, Cheffe de la section emploi au Bureau de la CEA en Afrique du Nord.

Ayant pour fonction d’aider les chercheurs d’emploi à trouver des postes correspondant à leurs profils le plus rapidement possible, lesPolitiques Actives du Marché du Travail  (PAMT)  interviennent à différents niveaux : l’amélioration de l’employabilité des chercheurs d’emploi par la formation professionnelle ; la promotion de l’entreprenariat et du travail indépendant ; le soutien à la création d’emploi par le secteur privé à travers les subventions salariales ; et la mise en place de programmes visant à rapprocher l’offre et la demande sur le marché du travail.

A l’occasion de la rencontre, les participants, une trentaine d’experts et de représentants des ministères de l’emploi nord-africains, ont fait le point sur la mise en œuvre des PAMT en Afrique du Nord et se sont penchés sur les meilleures pratiques en la matière au niveau de l’Algérie, l’Egypte, du Maroc et de la Tunisie.

Parmi les principales recommandations qui ont émergé à l’issue de la rencontre, figurent l’importance de l’inclusion du secteur privé dans la formation professionnelle ; la mise à niveau des compétences ; le recours aux travaux publics pour le maintien et la promotion de l’emploi en situation de crise économique ; et la nécessité d’inclure des phases de préincubation et incubation d’entreprises dans les efforts de promotion de l’entreprenariat féminin.

L’Afrique du Nord est aujourd’hui confrontée à la crise économique mondiale causée par la pandémie de la COVID19, alors elle sort d’une décennie 2010 – 2020 caractérisée par une croissance pauvre en emplois, qui s’était traduite en 2019 par un taux de chômage structurellement élevé, situé à 12,1% (OIT).

L’Afrique du Nord se caractérisait également en 2019 par un faible taux de participation au marché de travail (45,7% contre 60,7% en moyenne mondiale), particulièrement bas dans le cas des femmes (22,1%), et un taux de chômage des jeunes parmi les plus élevés au monde, situé à 30,2%, contre une moyenne mondiale de 13,6% selon l’OIT.

Parmi les travailleurs employés en Afrique du Nord, un grand nombre continue de dépendre du secteur informel, caractérisé par des revenus bas et de faibles niveaux de protection sociale.

Dans le cadre de son soutien à ses pays membres (Algérie, Egypte, Libye, Maroc, Mauritanie, Soudan et Tunisie), le Bureau de la CEA en Afrique du Nord publiera prochainement un document de politique générale (policy brief) fondé sur les expériences réussies de la sous-région en vue de faciliter le renforcement des PAMT à travers la sous-région.

Equipe de Communication

Commission Economique pour l’Afrique

Bureau pour l’Afrique du Nord

Tel: +212 (0) 673 734 462

Email: filali-ansary [at]un [dot]org