Six candidats concourent à l’élection présidentielle du 22 juin. Mais le général Ould Ghazouani, considéré comme l’homme-lige du président Aziz au pouvoir depuis onze ans, jouit de puissants soutiens.

Mohamed Ould Abdel Aziz ne s’accroche pas au pouvoir. Longtemps la Mauritanie a bruissé de rumeurs sur un changement de constitution pour que l’ancien général auteur d’un coup d’État en 2008, avant d’être élu et réélu en 2009 et 2014, reste durablement aux commandes du pays.Pour l’élection présidentielle du 22 juin, le président Aziz a finalement choisi de se retirer au profit de son dauphin, Mohamed Ould Cheikh Mohamed Ahmed dit Ould Ghazouani. L’ancien général et candidat du parti au pouvoir (l’Union pour la République, UPR) est un proche parmi les proches du président qu’il avait d’ailleurs aidé lors du coup d’État en 2008.Ould Ghazouani, 63 ans, fera face à cinq autres candidats. Parmi eux, deux figures sont connues. Tout d’abord l’ancien premier ministre Ould Boubacar, officiellement indépendant mais soutenu par Tawassoul, l’important parti islamiste de l’opposition. Et le… Il reste 80% de l’article à lire.

Marie Verdier

https://www.la-croix.com/Monde/Afrique/En-Mauritanie-president-Aziz-veut-placer-dauphin-2019-06-13-1201028503?