Force Barkhane : Actualité des opérations dans le Gourma et le Liptako.

21b3f8ddb7f1c9be7a d64704d733b202
21b3f8ddb7f1c9be7a d64704d733b202

À N’Djamena, le 26 février 2021

En coopération avec les différentes armées partenaires, les Forces Armées Sahéliennes leurs efforts dans la région dite des « trois frontières » en menant des opérations de harcèlement dans le Gourma et le Liptako.

ACTIVITÉ DE LA FORCE

Actions de harcèlement dans le Gourma et le Liptako

L’unité légère de reconnaissance et d’intervention n°1 (ULRI1) et le GTD Lamy ont mené des actions de reconnaissance dans la région de Ndaki dans le Gourma. Ces actions ont perturbé les groupes armés terroristes qui, en fuyant, ont permis à la force de s’emparer de matériel sensible dissimulé dans plusieurs plots logistiques.

Dans le cadre des opérations menées par le groupement commando de la Force Barkhane dans le Liptako, un renseignement a permis de caractériser un rassemblement d’un groupe armé terroriste au nord-est d’In Delimane. Ce rassemblement a fait l’objet d’une frappe le 21 février, permettant de neutraliser plusieurs terroristes.

TAKUBA

A Ménaka, l’Unité légère de reconnaissance et d’intervention n°2 (ULRI2) des Forces armées maliennes (FAMa)a été formée et entrainée par les forces spéciales françaises et tchèques de la Task force (TF) Takuba sur le tir, le maniement d’armes, les déplacements tactiques motorisés, la conduite de nuit sous Jumelles de vision nocturne (JVN) mais aussi pose de garrot ou de pansement compressif sont autant d’aspects que les sections de l’ULRI2 ont revu aux côtés des forces spéciales européennes. Ces instructions, effectuées entre chaque phase opérationnelle, permettent de gagner en compétences et ainsi d’augmenter l’ autonomie sur le terrain.

Cette opération menée conjointement a permis au coordonnateur des forces armées maliennes et au commandant la TF Takuba, de se rendre dans le village à la rencontre du maire et du chef du village ainsi que des présidents de la jeunesse, du mouvement et de l’autorité intérimaire du cercle d’Anderamboukane. Les habitants de la région réclament le retour des FAMa dans la ville pour faire face à l’insécurité grandissante.

Alors que les militaires suédois poursuivent leur déploiement à Ménaka, le vice-président malien, le colonel Assimi Goita, et le général commandant la force Barkhane (COMANFOR), se sont rendus le 21 février sur la base opérationnelle de la TF Takuba à la rencontre des forces armées maliennes et européennes. Le COMANFOR s’est rendu au poste de commandement initial de la TF Takuba. Il a ensuite visité le camp pour constater la sortie de terre des infrastructures nécessaires à la TF, prenant ainsi la mesure des nombreux chantiers finalisés et d’autres qui se poursuivent.

Don de matériels aux FAMA

Les remises de matériels militaires relèvent de la même logique que le partenariat militaire de combat puisqu’elles contribuent à renforcer les capacités opérationnelles des FAMa. Une importante quantité a déjà été remise aux unités des armées des cinq pays sahéliens. Le 13 février 2021, le colonel-major Koné commandant le théâtre Est des FAMa, le colonel Coulibaly commandant le secteur 1, le colonel Delacotte représentant le général commandant la Force Barkhane à Gao, ont signé une décision de cession de matériel militaire au camp FAMa de Gao. Afin d’augmenter la capacité opérationnelle des FAMa pour lutter contre les groupes armés terroristes, la Force Barkhane a cédé à titre gratuit plus de 800 roquettes antichar. Une Unité légère de reconnaissance et d’intervention (ULRI) des FAMa a réçu des équipements et de l’habillement du combattant (chaussures, gilets de corps, sacs de couchage, gourdes et sac à dos.

 Relèves à la tête du GTD logistique et du GTD2

Le 7 février, le Colonel Guillaume Malergue s’est vu remettre le commandement du Groupement tactique désert logistique (GTD LOG). Désormais à la tête du GTD LOG Charente, il commande l’ensemble des unités de soutien de la Force Barkhane pour plusieurs mois.

Le mandat précédent, celui du GTD LOG Mayence, a parcouru plus de 325 000 kilomètres pour assurer le ravitaillement, la maintenance, le soutien sanitaire, le soutien du combattant et des emprises de la force Barkhane et de ses partenaires. Les logisticiens de Mayence ont ainsi acheminé près de 5 280 tonnes de fret sur leurs différentes missions. A Gao, ils ont assuré l’alimentation quotidienne de 2400 personnes en moyenne, fournissant environ 600 000 repas. Ils ont aussi permis l’approvisionnement en eau de Gao, Tombouctou et Gossi à hauteur de 12 000 litres par semaine.

Le 22 février, sur la plateforme opérationnelle désert de Gao, le colonel Serge Camus s’est vu remettre le commandement du groupement tactique désert n°2 (GTD 2) qui prend désormais le nom de GTD Douaumont. Il succède au GTD Conti aux ordres du colonel Emmanuel Dous.

Sorties air hebdomadaires (bilan du 17 au 23 février inclus)

Les avions de la Force Barkhane ont réalisé 82 sorties, parmi lesquelles 26 sorties chasse, 17 sorties ISR et 39 missions de transport ou de ravitaillement.

Suivez l’actualité de la Force Barkhane sur Facebook : https://www.facebook.com/Barkhane/

Contact relations publiques

ndj-emia.conscom[at]ops-bss.defense.gouv[dot]fr