G5 Sahel: une nouvelle radio pour lutter contre « l’extrémisme violent »

1301 72716 g5 sahel emmanuel macron recoit cinq chefs detat a pau pour reexaminer lappui francais dans la lutte antiterroriste M e1610673351859
1301 72716 g5 sahel emmanuel macron recoit cinq chefs detat a pau pour reexaminer lappui francais dans la lutte antiterroriste M e1610673351859

13 Avr 2021 par Igor Megan/ actucameroun

Le ministre burkinabè des affaires étrangères, Alpha Barry a annoncé la création prochaine d’une station de radio visant à lutter contre « l’extrémisme violent » dans les pays G5 Sahel en proie à la menace djihadiste.

« Radio Jeunesse Sahel » qui verra le jour très prochainement va cibler des auditeurs de 15 à 35 ans, émettra à partir de Ouagadougou pour sensibiliser les populations contre « l’insécurité et l’extrémisme violent », selon les termes d’une convention signée lundi dans la capitale burkinabè.

« C’est une radio qui va être d’une grande importance » car « l’objet est de proposer des thématiques qui luttent contre le radicalisme et l’extrémisme violent », a déclaré le ministre burkinabè des affaires étrangères Alpha Barry.

A lire aussi
Agriculture : 8 milliards de FCFA pour les petits exploitants
Les programmes de « Radio Jeunesse Sahel », seront « orientés vers la jeunesse et l’ensemble des populations dans la lutte contre l’insécurité, le chômage des jeunes, et l’ignorance », a expliqué, de son côté, le président du CSC Mathias Tankoano.

La chaîne, qui émettra un programme régional commun aux cinq pays du G5 Sahel (Burkina Faso, Mauritanie, Mali, Niger et Tchad), avec des décrochages nationaux, diffusera son contenu en continu en français, arabe, haoussa, peul, Bambara et mooré, des langues couramment parlées dans la région.

Share and Enjoy !

0Shares
0