Groupe Banque Mondiale : IFC : communiqué sur le financement du commerce et les services financiers numériques en Mauritanie

A Dakar :

Lawrence Henri Mensah

Téléphone : +221 78 639 8673

mailto: Lmensah@ifc.org

IFCLe financement du commerce et les services financiers numériques pour soutenir une croissance inclusive en Mauritanie

Nouakchott, Mauritanie, 11 juin 2019 – IFC, un membre du Groupe de la Banque mondiale, et la Banque Centrale de Mauritanie, organisent un atelier du 11 au 14 juin 2019 sur le financement du commerce et la promotion des services financiers numériques, deux secteurs à fort potentiel pour créer des emplois, générer des revenus, diversifier l’économie et soutenir la croissance. L’atelier, qui regroupe les acteurs clefs dans les services financiers numériques et le financement du commerce, entre dans le cadre d’un partenariat signé entre IFC et la banque Centrale de Mauritanie en marge des Réunions de printemps du Groupe de la Bqnue mondiale, et qui prévoit notamment le renforcement de capacités dans ces deux chaînes de valeur.

La progression des services financiers numériques en Afrique subsaharienne est spectaculaire. De 2011 à nos jours, le nombre d’adultes disposant de tout type de compte est passé de 23 à 43 pourcents tandis que 12 pourcents d’adultes disposaient d’un portefeuille numérique en 2014 contre 21 pourcents en 2017. L’impact de cette progression peut être mesuré dans certains pays africains. Au Kenya, le service financier sur téléphone mobile Mpesa a permis de réduire de 2 pourcents le taux de pauvreté.

Le financement du commerce international est crucial pour dynamiser les échanges commerciaux et améliorer la compétitivité des économies. Il offre aux entreprises les facilités dont elles ont besoin pour réussir leur expansion et accéder à des nouveaux marchés.

L’atelier permettra de discuter du développement de ces deux secteurs à fort potentiel en Mauritanie.

Faheen Allibhoy, représentante d’IFC pour la Mauritanie, a déclaré : “Permettre aux participants à ces ateliers de se familiariser avec les meilleures pratiques et les exemples de réussite dans d’autres pays offre une opportunités de discuter de projets potentiels et de comment les réaliser dans le contexte spécifiques de la Mauritanie, un pays important pour nous dans le cadre de notre stratégie en Afrique subsaharienne”.

IFC intensifie ses interventions dans le financement du commerce en Mauritanie. En 2018, IFC a mis en place ensemble avec un pool de banques internationales dont la Société Générale est le chef de file, une facilité de 255 millions qui a notamment permis au fournisseur Addax Energy de financer l’importation sans interruption de produits pétroliers raffinés.

Pour Abdel Aziz Ould Dahi, Gouverneur de la Banque Centrale de Mauritanie : “L’appui aux secteurs à fort potentiel tels que le financement du commerce et les services financiers numériques entre dans le cadre des efforts de développement du secteur financier mauritanien. Notre partenariat avec IFC, dont je salue la qualité, soutient ces efforts. Je souhaite vivement que les échanges dans le cadre de ces ateliers se matérialisent en actions concrètes, porteuses d’opportunités pour l’économie mauritanienne”.

IFC intervient en Mauritanie depuis 1968. Son portefeuille actif dans le pays s’élève à 45 millions de dollars, représentant des investissements dans l’agrobusiness, les services financiers, les ressources naturelles, le tourisme, le secteur manufacturier et les partenariats public.

A propos d’IFC

IFC, une organisation sœur de la Banque mondiale et un membre du Groupe de la Banque mondiale, est la principale institution internationale de développement dédiée au secteur privé dans les marchés émergents. Travaillant avec plus de 2 000 entreprises dans le monde, nous utilisons notre capital, notre expertise et notre influence pour créer des marchés et des opportunités dans les régions les plus difficiles du monde. Au cours de l’exercice fiscal 2018, nous avons fourni plus de 23 milliards de dollars en financements à long terme pour les pays en développement, tirant parti du pouvoir du secteur privé pour éliminer l’extrême pauvreté et promouvoir une prospérité partagée. Pour plus d’informations, rendez-vous sur : www.ifc.org


Restez connecté
www.facebook.com/IFCwbg
www.twitter.com/IFC_org
www.youtube.com/IFCvideocasts
www.ifc.org/SocialMediaIndex
www.instagram.com\ifc_org
www.instagram.com\ifc_org