ANI – (AFP) – La Chine a encore haussé le ton dimanche dans sa guerre commerciale contre les Etats-Unis, rejetant l’échec des discussions sur Washington et ne laissant entrevoir à court terme aucune sortie de crise. 

Menaces d’embargo sur certains métaux, « liste noire » d’entreprises étrangères, hausse des droits de douane et rhétorique guerrière: en quelques jours, Pékin est passé résolument à la contre-offensive, près d’un an après le début de son affrontement économique avec Washington. 

« La guerre commerciale ne rend pas sa grandeur à l’Amérique », a persiflé depuis Pékin le vice-ministre de l’Information, Guo Weimin, en écho au slogan de campagne de Donald Trump.