La conseillère du président sahraoui «Nous souhaitons que Biden rectifie l’annonce illégale de Trump»

Albacete condamne "l'ingérence marocaine et la violation du cessez-le-feu" au Sahara occidental

La conseillère du président sahraoui, Mme Nana Labaat Rachid, a exprimé, mardi, le souhait que le président américain élu, Joe Biden, rectifie l’annonce illégale du président américain sortant, Donald Trump, concernant le Sahara occidental, affirmant que les Etats unis sont mis à « l’épreuve » du respect du Droit international.

« Tout le monde est conscient du chaos provoqué par Trump, durant son mandat, dans la politique extérieure, et pas uniquement la reconnaissance de la prétendue souveraineté marocaine sur les territoires sahraouis occupés », a fait savoir Mme Nana Labaat Rachid dans une déclaration à l’APS.

La même responsable a assuré, dans ce sens, que « l’annulation de cette annonce illégale et injuste envers le Sahara occidental met les Etats unis à l’épreuve du respect du Droit international », soulignant qu' »après l’intrusion des pro-Trump au Capitole, tout le monde a pris conscience de l’irrationalité des décisions du président américain sortant qui ne sont que pures exhibitions politiques ».

Concernant le « Deal » de l’ouverture « d’un consulat américain » à Dakhla (ville sahraouie occupée), la conseillère du président sahraoui a estimé qu’il s’agit là d' »une aventure aux conséquences désastreuses » qui risque de mettre en péril le droit humanitaire international ».

Synthèse LSA – APS

Laisser un commentaire