La FIFA veut développer le football centrafricain

56620249 65874303
56620249 65874303


Le président de la FIFA, Gianni Infantino, vient d’effectuer une visite de travail à Bangui. Objectif : évaluer les projets en cours d’exécution.

La visite de Gianni Infantino intervient dans un contexte d’investissement de la FIFA en Centrafrique. Avec comme premier résultat, la participation des Fauves de Bas-Oubangui pour la première fois à laCoupe d’Afrique des Nations U-20, en Mauritanie.

Celestin Yanindji, président de la Fédération centrafricaine de football, se dit satisfait de ce que le Projet de soutien technique (PST) de la FIFA a déjà apporté au football centrafricain.

« La motivation que le PST a apporté dans le pays s’est soldée par notre première participation en 62 ans à une phase finale de Coupe d’Afrique des Nations. Nous mettons tout en œuvre pour que le PST soit une réussite et que vous puissiez en être fier dans votre bilan », dit le président de la Fédération centrafricaine de football avant d’ajouter que, » nous sommes un projet pilote, vous n’avez pas choisi la facilité en apportant ce projet en Centrafrique mais vous avez mesuré le grand besoin que le pays en avait. Donc c’est simplement pour vous dire merci monsieur le président ».

Participer à la coupe du monde
Le président Gianni Infantino a saisi l’occasion de cette visite pour délivrer un message de réconfort aux footballeurs centrafricains en quête de repères.

« Je suis heureux d’être là pour échanger avec Célestin, avec son équipe et avec la Fédération, mais aussi et surtout pour envoyer un message fort et clair à tout le peuple centrafricain. Il faut développer le football, pas seulement à Bangui, mais dans tout le pays et c’est ce qui est en train d’être fait. Les centres de formation et aussi le football féminin. Cela va permettre à ces jeunes qui jouent aujourd’hui, de rêver de pouvoir participer à une Coupe du monde des grands », estime Gianni Infantino.

Visite réconfortante
Le message lancé par Gianni Infantino va droit au cœur de Stéphane Ndowa, milieu offensif de l’Olympique Real de Bangui qui compte sur cette visite pour l’essor du football :

 » Pour nous c’est un pas, un pas pour l’évolution des footballeurs centrafricains. Un pas pour faire émerger le football centrafricain. »

Une visite qui suscite aussi la passion chez les filles, à l’exemple d’Abigaël Gajou, joueuse au FC Colombe du 3eme arrondissement. Elle aspire ainsi à beaucoup plus de professionnalisation du football en Centrafrique.

Publié le
Catégorisé comme Sport