La Mauritanie adopte les vaccins Sinopharm et AstraZeneca pour affronter la Covid-19

13 03 2021 4569878
13 03 2021 4569878

La Mauritanie décide d’adopter les vaccins Sinopharm et AstraZeneca pour affronter la Covid-19.

Le ministre de la Santé, Dr Mohamed Nedhirou Ould Hamed, a déclaré que son pays avait approuvé les vaccins chinois (Sinopharm) et (AstraZeneca) contre la Covid-19.

Aujourd’hui, dimanche, certains journalistes et blogueurs ont cité le pire ministre, ses mirages et ses nuages de fumées lors d’un point de presse; à l’occasion du passage d’une année meurtrie depuis que la première infection par le Coronavirus ait été enregistrée en Mauritanie.

«  Mahou Anvar »  a affirmé  que « Sinopharm » et « AstraZeneca » ont été approuvés parce qu’ils sont moins chers que les vaccins (Pfizer) et (Moderna), et le pays n’a pas une chaine capable de les stocker.

Il a ajouté que la Chine avait fourni à la Mauritanie 50 000 doses du vaccin (Sinopharm) à titre d’aide, notant que Mauritanian Airlines avait obtenu le feu vert du gouvernement pour transporter ces doses vers le pays.

Dr Mohamed Nedhirou Ould Hamed  a également révélé que la Mauritanie avait entamé des négociations avec le fabricant russe de vaccins (Spoutnik) pour l’acquérir. Il a justifié le retard dans la réception de la part de son pays du vaccin dans le cadre de l’initiative (Covax) en disant à qui peut ou veut le croire  que l’initiative « a des critères par lesquels elle détermine la priorité, et ce sont des critères liés à la maladie », soulignant que la Mauritanie ne constitue pas une priorité, car si nous avions eu beaucoup de morts, nous aurions été une priorité.

Le ministère de la Santé a enregistré 17 424 cas confirmés de virus, un an après son apparition dans le pays, et les cas de guérison ont atteint 16 762 cas, tandis que 443 personnes sont décédées. Toutefois, ces chiffres peu fiables ont été  largement contestés par bon nombre de spécialistes de santé.

Publié le
Catégorisé comme Santé