La Mauritanie célèbre la journée internationale des femmes

08 03 2021 56987458
08 03 2021 56987458

La Mauritanie a célébré, ce lundi, la fête internationale des femmes sous le thème : « Leadership féminin : Pour un futur égalitaire dans le monde de la Covid-19 », pour mesurer les efforts considérables déployés par les femmes et les filles partout dans le monde pour façonner un futur et une relance plus égalitaires suite à la pandémie de Covid-19 et mettre en lumière les lacunes à combler.

Conformément aux préceptes de l’Islam et aux valeurs de la société mauritanienne qui accordent intérêt et considération à la femme, le gouvernement a entrepris plusieurs actions en faveur de sa promotion et de sa contribution à l’effort de construction nationale.

Parmi les actions entreprises, dans le cadre de la première phase du programme « Ewlewiyati » du Président de la République au cours de l’année 2020 et du début de 2021, le ministère des Affaires sociales, de l’Enfance et de la Famille a permis l’insertion de 6000 femmes dont 50% par le biais de financement d’activités génératrices de revenus. C’est ainsi que 602 coopératives féminines ont bénéficié d’appuis pour leurs activités maraichères et de micro-projets dans les toutes les wilayas du pays à l’exception des deux Hodh, de l’Assaba et du Guidimakha. Dans ces quatre wilayas 1153 femmes ont bénéficié d’une formation sur le terrain et d’équipements dans des domaines de production. A cela s’ajoute, l’octroi de financement de projets au profit de 126 filles de l’enseignement supérieur et la formation technique et de 90 éducatrices pour l’ouverture de jardins d’enfants.

Le programme a également consacré une enveloppe financière de 64 millions ouguiya MRU à l’assistance de 900 femmes chefs de ménages pour atténuer les conséquences de la covid-19. Parmi elles, 750 à Nouakchott, 150 à Nouadhibou en plus de 30 éducatrices de jardins d’enfants, sortantes du centre de formation de la petite enfance. Le programme a aussi profité à 250 étudiantes des familles nécessiteuses des trois wilayas de Nouakchott desquelles chacune bénéficie d’un cash transfert de 3000 ouguiya MRU en plus de l’appui à 3800 handicapés.

De son côté, le Centre de formation et de promotion féminine a fourni des équipements et désigné des formateurs pour encadrer 2300 femmes parmi lesquelles 1421 filles dans les wilayas des deux Hodh, de l’Assaba et du Guidimakha.

Le Programme élargi « Ewlewiyati », qui vise à relancer l’économie a accordé 112 millions d’ouguiya MRU au volet social, en plus de la construction de 50 jardins d’enfants et crèches et le recrutement en cours de 150 éducatrices dans l’enseignement préscolaire et des autres aides destinées à couvrir les frais scolaires de 1736 enfants issus des familles pauvres de Nouakchott et de Nouadhibou. Il a aussi financé 20 initiatives initiées par des sortantes du centre de formation de la petite enfance et la formation 531 filles dans plusieurs domaines.

Sur un autre plan, le département a réalisé un ensemble d’activités dans le cadre d’exécution de son plan d’action. Parmi ces activités, la création d’un observatoire national des droits des femmes, l’élaboration de deux stratégies pour la promotion de l’entreprenariat féminin et la lutte contre la violence à l’égard des femmes et des filles ainsi que le lancement officiel de deux plateformes pour les femmes des pays du G5Sahel et la valorisation des compétences féminines mauritaniennes.

Ce train d’actions contribue à renforcer la dimension sociale dont le caractère transversal imprègne fortement l’ensemble des programmes et projets publics.

Publié le
Catégorisé comme Mauritanie