La Mauritanie condamne le regain de violence dans la ville sainte d’Al-Qods.

23 03 2021 Affaires etrangeres
23 03 2021 Affaires etrangeres

La Mauritanie condamne le regain de violence dans la ville sainte d’Al-Qods.

La République Islamique de Mauritanie condamne fortement le regain de violence et l’expulsion forcée de familles palestiniennes dans les territoires occupés au profit de colons israéliens, selon un communiqué du ministère des Affaires étrangères, de la Coopération et des Mauritaniens de l’Extérieur.

Dans ce communiqué, parvenu vendredi soir à l’AM, le ministère appelle à l’intervention rapide de la communauté internationale pour mettre un terme à la souffrance du peuple palestinien par la mise en place de son Etat autonome sur les frontières du 4 juin 1967, en vertu des textes et règlements internationaux.

Voici le texte du communiqué:

«La Mauritanie suit avec regret et grande émotion le regain de violence et l’expulsion forcée de familles palestiniennes dans les territoires occupés au profit de colons israéliens, qui constituent une violation flagrante de la loi internationale et des résolutions onusiennes.

Au moment où la République Islamique de Mauritanie condamne et dénonce de la manière la plus forte ce qui s’exerce actuellement dans la ville sainte d’Al-Qods, elle appelle la communauté internationale à agir rapidement pour stopper le processus d’expulsion et de colonisation dans les territoires occupés, et mise en place d’un Etat palestinien sur les frontières du 4 juin 1967, en vertu des textes et règlements internationaux et le plan de paix arabe».