La Mauritanie participe à la conférence ministérielle de la francophonie

metr0024
metr0024

La Mauritanie a participé, mardi, par la voix de son ministre des Affaires étrangères, de la Coopération et des Mauritaniens de l’extérieur, M. Ismaël Ould Cheikh Ahmed, par visioconférence à la conférence ministérielle de la francophonie.

Dans son discours pour l’occasion, le ministre a souligné que la francophonie constitue un socle de valeurs caractérisé par la tolérance. Et que la Mauritanie, de par sa richesse culturelle et sa diversité linguistique, a une expérience à partager quant à ce concept.

1- Primo- « La Mauritanie est pays francophone, arabophone, africaine et maghrébine, au même titre que les autres qui siègent dans cette assemblée. Nous sommes fiers de s’appartenir à la famille de la francophonie qui n’occulte en rien nos histoires communes et nos identités multiples issue de cinq continents ».

2-Secundo- Au sujet de la covid-19, le ministre a précisé que les contaminations au covid-19 ont, malheureusement atteint un pic, encore jamais connu sur la planète.

Il a ajouté que la Mauritanie pense que chaque crise majeure, aussi terrible, soit-elle, est génératrice de transformation importantes. Lesquelles peuvent s’avérer bénéfiques, si on tire les leçons de façon pérenne et apaisée.

« mettre en place une francophonie de la connaissance »

S’agissant de la francophonie, M. Cheikh Ahmed a précisé que la Mauritanie pense qu’il est de l’intérêt de mettre en place une francophonie de la connaissance. Un objectif qu’on peut atteindre par le développement et la généralisation des formations numériques en ciblant les populations les moins aisées.

« C’est dans cette optique que la Mauritanie, sous l’impulsion du Président de la République, Monsieur Mohamed Ould Cheikh El Ghazouani, a choisi de mettre l’accent sur le renforcement des politiques innovantes.

Le ministre a conclu ses propos en constatant que les pays de la francophonie se trouvent aujourd’hui au cœur de la pandémie et la covid-19 est en train de mettre l’épreuve leur capacité de coordination et d’agir ensemble.