La ministre du développement rural, Mme Lemina Mint El Kotob Ould Momma a reçu mercredi en audience dans son bureau à Nouakchott le représentant du Programme Alimentaire Mondial (PAM) dans notre pays, M. Nasser Ben Alek.

L’entrevue a été l’occasion de discuter de l’appui à la coopération existant entre la Mauritanie et le PAM dans les domaines relevant du ministère.

En proie aux aléas climatiques, la sécheresse menace de pénurie alimentaire les populations du sud et de l’est de la Mauritanie. Pendant la période de soudure, qui va s’étendre de juin à septembre, le mois des premières récoltes, 559 000 personnes en situation d’incapacité risquent fort de se retrouver en situation d’insécurité alimentaire, soit 22 000 de plus qu’en 2018.

Rappelons que Rainatou Baillet, directrice adjointe du Programme alimentaire mondial (PAM) en Mauritanie avait tiré la sonnette d’alarme.

La Mauritanie a mis en place un mécanisme national d’alerte précoce devant conduire à des interventions en temps opportun pour les cas de crises alimentaires.