La position du secrétaire général de l’ONU sur le Sahara occidental reste inchangée, selon son porte-parole

AntonioGuterres e1612303296426
AntonioGuterres e1612303296426

La position du secrétaire général de l’ONU Antonio Guterres sur la question du Sahara occidental reste inchangée en dépit de la reconnaissance par Washington de la souveraineté du Maroc sur l’ensemble de ce territoire, a annoncé jeudi son porte-parole.

« Sur la question de la souveraineté (du Sahara occidental), la position du secrétaire général reste inchangée. Il demeure convaincu qu’une solution à la question du Sahara occidental est possible, et doit se conformer aux Résolutions 2440 et 2548 du Conseil de sécurité, pour n’en citer que deux », a déclaré Stéphane Dujarric, porte-parole de M. Guterres.

Le secrétaire général souhaite que les parties concernées évitent toute action susceptible d’aggraver les tensions au Sahara occidental, a-t-il également déclaré lors d’un point de presse.

Israël et le Maroc viennent de conclure un accord visant à établir leurs relations diplomatiques. Dans le cadre de cet accord, le président américain Donald Trump a annoncé jeudi que les Etats-Unis reconnaissaient désormais la souveraineté du Maroc sur l’ensemble du territoire du Sahara occidental.

Le Sahara occidental a été partitionné entre le Maroc et la Mauritanie à la fin de la domination coloniale espagnole en 1976. Sous la pression de la guérilla menée par le Front Polisario, la Mauritanie a cependant abandonné toutes ses revendications sur sa part de ce territoire en août 1979. Le Maroc a alors décidé d’occuper le secteur, et a établi un contrôle administratif sur l’ensemble du territoire. Des combats ont en conséquence éclaté entre le Maroc et le Front Polisario, qui lutte pour l’indépendance du Sahara occidental.

Un cessez-le-feu a été signé en 1991. La mission des Nations unies pour l’organisation d’un référendum au Sahara occidental (MINURSO) a été déployée la même année pour surveiller le cessez-le-feu, et si possible pour organiser un référendum sur l’autodétermination du peuple du Sahara occidental.

Source: Agence de presse Xinhua