La Première Dame supervise une journée de sensibilisation aux problèmes d’infertilité

15 05 2021 M 002
15 05 2021 M 002

La Première Dame, Dr Mariem Dah, a supervisé samedi au Palais des Congrès à Nouakchott, l’ouverture d’une journée de sensibilisation aux problèmes d’infertilité, organisée par l’Association mauritanienne pour la promotion de la santé reproductive, sous le thème « Parlons d’infertilité ». L’association cherche, en organisant cette rencontre, à sensibiliser aux problèmes d’infertilité pour développer l’utilisation des services de santé reproductive liés à l’infertilité.

Le Président de l’Association Mauritanienne pour la Promotion de la Santé Reproductive, M. Mohamed Ould Abdel Kader, a souligné à l’occasion que la mise en place du Programme National de Santé Reproductive en Mauritanie mettait la régulation des naissances au sommet de ses priorités.

Il a ajouté que ceux qui ont regardé ce programme et ses activités ont remarqué à première vue que la planification familiale allait dans un sens, celui de l’espacement des naissances.

M. Mohamed Ould Abdel Kader a souligné que l’un des objectifs les plus importants de l’association est de travailler pour corriger ce défaut et de prendre en charge la question de l’infertilité des patients de plus en plus nombreux, qui souffrent en silence en raison de la difficulté d’exprimer leur problèmes du fait de certaines considérations sociales.

Il a précisé que la maternité dans notre société revêt une importance particulière, car elle constitue une sorte d’affirmation de soi et son retard est l’une des causes les plus importantes de frustration et de manque d’initiative, car elle est nécessaire à la régénération de l’élément humain.

De son côté, le représentant de l’Organisation Mondiale de la Santé, M. Patrick Kaboré, a souligné l’intérêt que revêt la santé reproductive pour l’OMS, en ajoutant que cette question est extrêmement importante pour son impact sur l’individu, la famille et la société; pour cela, elle doit être éclairée et il faut trouver des solutions appropriées pour la réduire ou l’éliminer.

Il a déclaré que 48 millions de personnes dans le monde souffrent d’infertilité, soulignant que l’un des moyens les plus efficaces pour la combattre est la prise de conscience et le changement des mentalités.

M. Kaboré a félicité l’Association Mauritanienne pour la Promotion de la Santé de la Reproduction pour l’intérêt porté à cette question, saluant à la fois les efforts des autorités mauritaniennes et leur rôle efficace dans ce domaine. L’ouverture de la journée de sensibilisation à l’infertilité s’est déroulée en présence, du ministre des Affaires Sociales, de l’Enfance et de la Famille, du wali de Nouakchott Ouest, du maire de la commune et des représentants des organisations non gouvernementales.

Publié le
Catégorisé comme Santé