La reconnaissance américaine de la marocanité du Sahara “enfonce le dernier clou dans le cercueil” des séparatistes (journaliste mauritanien)

Sahara Marocain 730x410 1 e1610299936310
Sahara Marocain 730x410 1 e1610299936310

Nouakchott – La reconnaissance jeudi par les Etats-Unis d’Amérique de la pleine souveraineté du Maroc sur son Sahara est le “dernier clou” enfoncé dans le “cercueil des séparatistes” du “Polisario”, a indiqué le journaliste mauritanien Ismail Ould Rebbani.

“La décision de Washington de reconnaître la souveraineté du Maroc sur son Sahara et d’ouvrir un consulat dans la ville marocaine de Dakhla, sera le dernier clou enfoncé dans le cercueil des séparatistes” du “polisario”, écrit M. Rebbani dans article intitulé “Washington témoigne sa reconnaissance envers le Maroc après 243 ans, et Rabat défend le caractère islamique d’Al Qods et la solution à deux Etats” et publié dans le journal “Al Wiam”.

M. Rebbani a rappelé le dernier revers essuyé par les séparatistes du “Polisario”, désavoués, lors du dernier sommet extraordinaire de l’Union africaine (UA) organisé par visioconférence il y a quelques jours, par leur allié, l’Afrique du Sud, qui assure la présidence en exercice de l’Union africaine, en réaffirmant la pertinence de la décision 693 du sommet africain de Nouakchott.

Grâce aux efforts diplomatiques déployés par le Maroc ces deux dernières années, et suite aux succès successifs obtenus, les Etats unis ont pesé aujourd’hui de tout leur poids dans ce dossier en reconnaissant la pleine souveraineté du Royaume sur l’ensemble de son Sahara, a-t-noté.

La position américaine est une reconnaissance par Washington en faveur du Royaume, le premier pays à reconnaître les Etats-Unis en 1777, et de la pleine souveraineté marocaine sur son Sahara, a-t-il relevé.

Il a indiqué que l’annonce de l’entretien téléphonique jeudi entre SM le Roi Mohammed VI et le président américain Donald Trump, a été “ressentie comme un coup de tonnerre par les ennemis de l’intégrité territoriale du Maroc”, soulignant que cette position américaine corrobore également la reconnaissance effective manifestée par plusieurs pays, qui ont déjà décidé l’ouverture de consulats dans les grandes villes de la région du Sahara marocain.

Cet entretien a été l’occasion d’annoncer la décision historique des Etats Unis d’Amérique de reconnaître la marocanité pleine et entière du Royaume sur son Sahara.

Le président Trump a promulgué le jour même un décret présidentiel, avec ce que cet acte comporte comme force juridique et politique indéniable et à effet immédiat, portant sur la décision des Etats-Unis d’Amérique de reconnaitre, pour la première fois de leur histoire, la pleine souveraineté du Royaume du Maroc sur l’ensemble de la région du Sahara Marocain.

Dans ce cadre, et à titre de première concrétisation de leur initiative souveraine de haute importance, les Etats-Unis d’Amérique ont décidé l’ouverture d’un consulat à Dakhla, à vocation essentiellement économique, en vue d’encourager les investissements américains et la contribution au développement économique et social, au profit notamment des habitants des provinces du Sud.

mapexpress