La situation sanitaire se détériore, les décideurs tentent de nous faire croire le contraire!

Le Ministre de la Santé visite le laboratoire national de contrôle de la qualité des médicaments
Le Ministre de la Santé visite le laboratoire national de contrôle de la qualité des médicaments

La situation sanitaire se détériore et pour cause le gel des avoirs humains, les nominations perverses, un manque criant de personnels, une saturation qui, faute de lits, les malades restent des heures à même le sol où meurent parfois dans des conditions horribles.

De manière délibérée, le Ministère de la santé est en train d’handicaper les hôpitaux. Le personnel en première ligne est exposé à un plus grand risque d’infection en raison des soins qu’ils prodigue aux patients.Les décideurs de santé tentent de nous faire croire le contraire!Alors que l’une des complications du coronavirus reste la détresse respiratoire, à l’origine de nombreux décès au cours de cette seconde vague, nos hôpitaux ne disposent pas suffisamment de respirateurs artificiels pour faire face à l’afflux de malades en réanimation, ni de matériels de protection.

Nous avons un peu moins de 5000 lits dans le pays avec un total de cas confirmés dans notre pays à 15 352, dont 382 décès et 13 183 guérisons. ! Si ce nombre venait à doubler, on aurait du cactus dans le jardin, et s’il triplait nous serions foutus!


Mauritanie. Covid 19 le rélâchement total