La campagne électorale du candidat aux élections présidentielles 2019, M. Mohamed Ould Maouloud, a démarré, vendredi à zéro heure, à partir de la place sise en face de la Maison des cinéastes mauritaniens à Nouakchott.

Dans ce cadre, le candidat a indiqué dans un discours qu’il a prononcé à l’occasion de l’ouverture de la campagne électorale devant une grande mobilisation de ses soutiens que le changement est inéluctablement proche et ses signes avant-coureurs pointent à l’horizon. La marche de la libération de la Mauritanie commence maintenant et elle est de la responsabilité de tous, jeunes et personnes âgées, a-t-il dit ».

M. Mohamed Ould Maouloud a ajouté que la Mauritanie a connu au cours de la dernière décennie un pillage systématique qui s’est traduit par la faillite programmée des sociétés de souveraineté conduisant au chômage des jeunes, au népotisme et à l’attribution des fonctions sur la base de l’allégeance. Une situation qui a entrainé la Mauritanie dans une marche à contresens qu’il œuvrera à corriger, a-t-il promis.

Il a souligné que son programme électoral va œuvrer au rapprochement des services de base des citoyens, en particulier de la couche des pauvres à travers la réduction des prix des denrées de première nécessité, à l’allocation d’un montant de 100 milliards ouguiyas destinés à l’emploi des jeunes, à relever le budget de l’enseignement et de la santé en vue de les adapter aux exigences de l’étape ainsi que la révision du programme éducatif et l’organisation de journées de réflexion autour de l’enseignement pour réhabiliter l’enseignement public.

Le Candidat s’est engagé à œuvrer pour une assurance santé globale pour tous.

D’un autre côté, il a indiqué que son programme électoral va se concentrer sur la réalisation du développement d’un élevage capable de subvenir aux besoins du citoyen.

M. Mohamed Ould Maouloud a fait part de son intention, une fois élu, d’organiser des élections législatives en vue d’élaborer des lois capables d’édifier l’Etat de droit.

Le candidat s’est également engagé à construire 30 mille logements par an afin d’alléger les souffrances des pauvres et de travailler à la création d’un Etat fort et sécurisé disposant d’une armée forte.