Le centre mauritanien d’études : colloque sur l’ouverture politique

26 12 2019 M 00 00 01 e1611180991249
26 12 2019 M 00 00 01 e1611180991249

Le centre mauritanien d’études et de recherches humaines (CMERH) a organisé, mercredi soir, ,à Nouakchott, un colloque sous le thème : « l’ouverture politique en Mauritanie et son rôle dans l’enracinement de la démocratie ».

Son secrétaire général du centre, M. Cheikh Hassen El Bambari, a affirmé, dans un mot à cette occasion, que cette session, ainsi que d’autres, que le centre a organisées pour accompagner les diverses étapes franchies par le pays, vise à discuter toutes les idées et tous les avis politiques, à la faveur de l’ouverture politique et la contribution de celle-ci dans l’enracinement de la démocratie.

Les intervenants dont parmi eux l’ancien ministre et ancien président de l’Upr, Me Sidi Mohamed Ould Maham sont unanimes à reconnaître le climat d’ouverture que vit le pays à la faveur de la volonté politique du Président de la République, Son Excellence Monsieur Mohamed Ould Cheikh El Ghazouani. Ils saluent l’implication de la classe politique qui est conviée à l’ensemble des activités publiques et l’ouverture des médias publics qui étaient totalement fermés à l’opposition.

Les participants ont précisé que l’ouverture actuelle doit s’accompagner d’une moralisation de la vie publique, étant donné que l’avènement d’une société saine ne saurait être sans une classe politique, moralement et intellectuellement mature.

Ils conviennent que la volonté du Président de la République pour une ouverture politique ne fait aucun doute, indiquant la nécessité de corriger la relation avec le passé et d’en assumer les erreurs.

Ils ont indiqué que l’Union Pour la République est un parti politique démocratique, dont les membres et adhérents ont le droit de choisir leur référence et leur président, et qu’il s’agit d’une affaire intérieure procédurale dans laquelle les autres n’ont pas droit d’interférer.,

Share and Enjoy !

0Shares
0