Le ministre des affaires étrangères, de la coopération et des mauritaniens de l’extérieur, M. Ismail Ould Cheikh Ahled a reçu en audience lundi dans son bureau à Nouakchott SEM. Ataa Al Mon-Im Chahid, ambassadeur de la République Islamique du Pakistan accrédité en Mauritanie, .

Au cours de l’entrevue, le diplomate pakistanais a présenté les copies figurées de ses lettres de créances au ministre.

L’audience s’est déroulée en présence de Mme Mariem Aouva, ambassadrice, directrice des affaires asiatiques au ministère.

La rencontre coïncide également avec des manifestations alors que le Pakistan est plongé dans une crise économique et financière inédite.

Imran Khan, le le premier ministre semble avoir du cactus dans le jardin.

Des milliers de manifestants se sont réunis à Islamabad pour exiger son départ. Baptisée la marche « Azadi » (« marche de la liberté ») rapporte Sophie Landrin du Monde .

Le mouvement de protestation est parti de plusieurs grandes villes du pays le 27 octobre et a convergé vers la capitale. Arrivés le 31 octobre, les manifestants tiennent depuis un sit-in géant. A sa tête, Fazlur Rehman, une figure politico-religieuse qui dirige le Jamiat Ulema-e-Islami-Fazal (JUI-F), le plus grand parti islamiste du pays, rapporte la même source.

Accusé par tous les partis d’opposition d’être arrivé au pouvoir illégalement avec l’appui de l’armée, le Premier ministre Imran Khan fait face donc à une contestation sans précédent depuis son élection en 2018.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *