Le Président de l’Assemblée nationale mauritanienne sonne le tocsin

34750946 444642407
34750946 444642407

Le Président de l’Assemblée nationale mauritanienne sonne le tocsin
Vendredi 29 janvier 2021, le président de l’assemblée nationale mauritanienne, Cheikh ould Baya, a sonné le tocsin, en invitant les mauritaniens, dans son discours prononcé à l’occasion de la clôture de la première session ordinaire au titre de l’année parlementaire 2020-2021, à s’élever contre « les discours étroits et sectaires ».


Extrait du passage :
« Il n’est possible de parler de développement véritable et durable dans le pays qu’en préservant la cohésion sociale, en défendant l’unité nationale, en appliquant les lois qui les protègent et en faisant en sorte que tous transcendent les discours étroits et sectaires qui se multiplient ces derniers temps de façon alarmante.
Par conséquent, il est grand temps pour nous, en tant qu’élite, de tirer la locomotive de notre pays et de notre peuple vers des lendemains meilleurs ; d’apprécier à sa juste valeur et d’investir dans ce qui nous unit plutôt que d’attiser les points de discorde ; tant il est vrai que ce sur lequel nous divergeons est infime par rapport à ce qui nous unit.
Aussi, nous comptons sur la détermination du pouvoir exécutif pour relever ce défi, et sur votre rôle – en tant qu’élite – dans la sensibilisation aux dangers du discours racial, ethnique, tribal et régional dont nous avons vu, de nos propres yeux, les conséquences désastreuses dans des pays qui, jusqu’à récemment, disposaient d’institutions solides et jouissaient de stabilité et de sérénité. »

Babacar Baye Ndiaye, journaliste à Cridem.
@babacarbayendiaye
Nouakchott – 31/01/2021

Publié le
Catégorisé comme Mauritanie