Les autorités exproprient les pauvres puis les répriment

coordinateur SDP
coordinateur SDP

Communiqué de presse

Les autorités exproprient les pauvres puis les répriment

Ce vendredi 19 mars 2021, en milieu de journée, ont été mis aux arrêts au commissariat de police Toujounine I, les activistes dont les noms suivent :

Abdallahi Ould Hindy – Secrétaire national aux droits de l’homme du SPD /Conseiller régional en Adrar ;

Moussa Ould Messaoud – Membre fondateur du SPD ;

Mokhtar Ould Merzough.

Les militants ont été libérés provisoirement et ont le devoir de se présenter le lundi prochain pour la suite de la procédure.

En effet, les militants ont été arrêtés à cause de leur soutien à un citoyen vulnérable – Yarg Ould Brahim – victime d’une tentative d’expropriation foncière à Toujounine orchestrée par le sieur Yahya Chrif El Mokhtar Chrif avec la bénédiction de responsables de l’Agence pour Développement Urbain (ADU), sur une parcelle qu’il occupe depuis très longtemps que l’ADU a enregistrée à son nom. Plus tard, Yahya Chrif El Mokhtar Chrif prétendra son droit de propriété sur la même parcelle avec un enregistrement bien plus récent.     

Attaché au respect des droits des citoyens, le SPD :

Appelle la Direction de l’ADU à plus de responsabilité et de rigueur morale dans leur relations avec les citoyens, meurtris par tant d’injustice,

Exige des autorités qu’il soit mis fin au harcèlement de paisibles citoyens par des agissements arbitraires des responsables de l’ADU,

Enfin, exige qu’il soit également mis fin à la procédure policière qui vise les activistes cités ci-haut.

Fait à Nouakchott, le 19 mars 2021

Le Secrétariat National à la Communication

Publié le
Catégorisé comme Mauritanie