Les immanquables de Roland-Garros: La revanche de Federer, la raclée de Nadal et l’épopée de Konta

TENNIS Tout ce qu’il s’est passé ce mardi 4 juin Porte d’Auteuil

Nicolas Stival

A Roland-Garros,

Vous avez travaillé toute la journée au troisième sous-sol d’un bâtiment désaffecté dans une friche industrielle ? Pas de panique, 20 Minutes vous résume cette journée à Roland-Garros.

La revanche du jour : Roger mate Stan

Il y a quatre ans, Stan Wawrinka avait sèchement battu Roger Federer dans un quart de finale helvético-suisse, avant de remporter quelques jours plus tard la Coupe des Mousquetaires. Le Maître avait subi cet affront – bien resté en travers de la gorge – et s’est vengé, au même stade de la compétition, en quatre manches (7-6 [4], 4-6, 7-6 [5], 6-4). Stan avait sans doute laissé trop de force dimanche dans son fabuleux combat de plus de cinq heures contre Stefanos Tsisipas.

La non-surprise du jour : Nadal corrige Nishikori

On s’y attendait : Kei Nishikori n’a pas existé face à Rafael Nadal sur le central (6-1, 6-1, 6-3, en 1 h 51 minutes). Le bourreau de Benoît Paire n’a jamais réussi à faire douter l’impassible Espagnol, lancé dans la quête d’un douzième titre à Paris. Il faudra d’abord passer sur le corps de son vieux rival Roger Federer, lors d’une demi-finale qui affole déjà toute la planète tennis.

L’Anglaise du jour : L’irrésistible Konta

Incroyable. Johanna Konta aura attendu d’avoir 28 ans pour passer un tour à Roland-Garros, après quatre éliminations d’entrée. Depuis, elle ne s’arrête plus et la voici en demi-finale, après avoir éliminé l’Américaine Sloane Stephens, finaliste ici même l’an dernier (6-1, 6-4). Du jamais vu pour une Britannique depuis 1983.

Super-Konta  reste invaincue contre Sloane Stephens cette année (3-0), en l’emportant 6-1, 6-4 pour accéder au dernier carré. Elle devient la première Britannique à réaliser cette performance depuis 1983.

L’invitée de la journée : Bonjour la pluie !

On l’avait plusieurs fois annoncée, mais on ne l’avait encore que très peu vue depuis le début du tournoi. La pluie s’est rattrapée ce mardi, causant plus d’une heure d’interruption jusqu’à 18h30. Pas de quoi perturber Federer ou Nadal, qui ont vite bouclé leur besogne déjà bien entamée avant la pause forcée.

Le point de la journée : Quand Nadal régale

Quand on mène 6-1, 4-1 et 40-0 sur son service, on peut se permettre une petite fantaisie. La preuve avec Rafa Nadal, et son très joli smash à l’aveugle en reculant. Comme si Nishikori n’était pas assez écœuré…

En savoir plus : https://www.20minutes.fr/sport/2533091-20190604-immanquables-roland-garros-revanche-federer-raclee-nadal-epopee-konta