L’importance de conjuguer les efforts pour faire face à l’occupation marocaine soulignée

hamma salama 236541
hamma salama 236541

Bir Lehlou, 26 jan 2021 (SPS) Le président du Conseil national sahraoui, Hamma Salama, a souligné l’importance de faire preuve de responsabilité et d’interagir avec les exigences de la conjoncture actuelle, en termes de disponibilité et de mobilisation, à même d’être à la hauteur des impératifs de l’état de guerre contre l’occupant marocain.

M. Salama qui supervisait, lundi, le lancement des travaux de la session d’automne du Conseil national, a affirmé que ce Conseil « est tenu d’être, avec sa performance et ses méthodes de travail, à la hauteur des impératifs de l’état de guerre, ce qui requiert un niveau élevé de vigilance, de sérieux et de célérité ».

Le président du Conseil national a passé en revue, « les conditions dans lesquelles se tient la session actuellement et les conséquences induites par la propagation de l’épidémie de la Covid-19, en terme de réduction des occasions de communication directe et de déplacement et du travail focalisé sur les moyens de prévention contre la propagation du Coronavirus ».

A cela s’ajoute, poursuit M. Hamma, « les circonstances de guerre dans laquelle le peuple sahraoui est entré, suite à la violation marocaine de l’accord de cessez-le-feu et l’entrée du Conseil national dans une étape qu’il n’avait jamais appréhendée par le passé, avec des mécanismes et des missions qui lui ont été confiées depuis 1995, date à laquelle il fut investi du rôle du contrôle et de légiférassions ».

Le même responsable a exhorté les députés à « se mettre en phase aussi bien avec l’action extérieure qu’avec la bataille en matière des droits de l’Homme et à contribuer, à travers l’activation de la diplomatie parlementaire, à la vulgarisation de la cause nationale ».

M. Hamma a également appelé les députés à combattre l’occupant dans les fora internationaux et les tribunes internationales et à activer l’action des groupes parlementaires d’amitié dans l’intensification de l’action diplomatique, dont les acquis doivent être investis au profit du peuple sahraoui.

La session d’automne du Conseil national sahraoui qui a débuté, lundi, sera consacrée à l’évaluation du programme annuel du Gouvernement qui a été adopté par les membres du Conseil en session extraordinaire, en juin passé, ainsi qu’au débat du projet de programme du Gouvernement de l’exercice 2021.

La séance d’ouverture qui s’est déroulée sous la présidence de M. Hamma Salama et en présence du Premier ministre, Bouchraya Beyoun et des membres des deux instances législative et exécutive, a vu l’adoption par les membres du Conseil national sahraoui, de l’ordre du jour des travaux de la session, portant présentation par le Gouvernement d’un exposé général, présenté par le Premier ministre, sur sa performance au titre de l’exercice 2020.

La séance d’ouverture a également vu la tenue d’une séance spéciale au Conseil national, consacrée à la présentation du décret présidentiel sur l’action du Conseil.

L’ordre du jour des travaux de la session d‘automne porte également sur l’évaluation de l’action du Conseil national, l’élection d’un vice-président du Conseil et des présidents des Commissions, ainsi que sur la présentation, le débat et le vote du projet de programme annuel du Gouvernement, avant la cérémonie de clôture de la session d’automne. (SPS)