L’opposition était nulle part avant, pendant et après les élections.

140527905 1718254468
140527905 1718254468

L’opposition était nulle part avant, pendant et après les élections. Aujourd’hui, elle est nulle part. Elle n’existe pas. Elle est virtuelle. Elle est complètement KO et il y a longtemps que l’opinion l’a désertée. Le problème c’est qu’elle refuse d’en tirer les conséquences.

Jusqu’à présent, elle a toujours bercé les mauritaniens avec l’idée que les élections étaient faussées et que ses résultats étaient falsifiés. Avec un tel argumentaire, on peut tenir des décennies et continuer à bloquer le renouvellement du leadership.
En réalité, l’opposition a été trop personnalisée, elle s’est confondue avec des personnes. Or ces personnes, indépendamment de leur intégrité et de leur indéniable engagement historique en faveur de la démocratie, sont aujourd’hui usées et ne sont pas perçues par une opinion jeune comme capables d’incarner et de porter le changement.
Mohamed El Mounir

Publié le
Catégorisé comme Mauritanie