Mauritanie : la grève des spécialistes de santé est suspendue

enfants-en-Mauritanie.jpgLes médecins mauritaniens, en grève depuis un mois et demi, ont décidé de samedi de suspendre leur mouvement pendant deux semaines afin de donner des chances à des négociations, a annoncé l’un de leurs responsables syndicaux.

« Nous avons suspendu la grève pour une période de 15 jours, le travail reprendra lundi et mot d’ordre a été donné aux médecins de redoubler d’efforts pour soulager les milliers de malades qui les attendent », a indiqué ce syndicaliste, le Dr Mohamed Ould Dahya.

Selon lui, « des intermédiaires crédibles » ont permis d’obtenir l’engagement des autorités à ouvrir des « négociations officielles sur nos doléances et, sans doute, durant les deux semaines, les choses se préciseront ».

Les médecins avaient entamé leur mouvement de grève illimitée le 7 mai pour réclamer des augmentations de salaires et une amélioration des conditions de travail dans les hôpitaux.

La Mauritanie compte quelque 800 généralistes et spécialistes, soit un médecin pour environ 4.500 habitants.

Le secteur médical souffre, en plus de la vétusté des équipements, d’une large diffusion de médicaments contrefaits, selon les responsables syndicaux.

Les médecins réclament des salaires alignés sur ceux de leurs collègues des pays voisins d’Afrique de l’Ouest, qui touchent trois fois plus qu’eux, selon les responsables syndicaux.

A la suite du lancement de grèves partielles en avril, le ministre de la Santé, Kane Boubacar, avait demandé à une délégation de grévistes de cesser leur mouvement et de revenir à la table des négociations mais les syndicats avaient rejeté sa proposition.

Avec AFP

voaafrique.com