Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!

Mauritanie : La politique n’est ni une guerre de tranchées, ni le jeu de roulotte Russe.

Depuis quelques jours on apprend par la presse, que Son Excellence,Monsieur,le Président de La république,vient de recevoir le chef de l’opposition et plusieurs leaders des partis et non des moindres .

Ces rencontres faites très rapidement, 45 jours , après sa prise de fonction ,ne peuvent être interprétées autrement que comme une volonté réelle d’apaiser le paysage politique et renforcer le front intérieur.

Les leaders eux mêmes sont sortis confiants.

Malgré cela les les va- t’en guerre,toujours les mêmes de par et d’autre de l’échiquier, expriment leur désarroi sous toutes les formes car il en v’a de leur seul et éternel gagne pain:la division du spectre politique en »bons et méchants ».

L’appel à l’unité et le renforcement du front intérieur d’où qu’ils viennent sont un acte vertueux et noble.

Je suis particulièrement heureux car je n’ai jamais raté une occasion de rapprocher les points de vue, ayant toujours été l’ami de tous.

Nos hommes politiques doivent admettre :

-que la politique est l’art du possible et que l’art du possible n’est pas synonyme de compromission mais de raison.

-Que les comportements responsables et civilisés sont les caractéristiques fondamentales qui ont permis de consolider la démocratie dans les nations qui nous ont précédé sur cette voie. Ce qui leur a permis de réussir toutes les mutations sociales et économiques,.

Mutations qui ont hissé leurs peuples au niveau de leur développement actuel que nous observons maintenant.

Nouakchott,Le 18 septembre 2019

Brahim Salem ould Elmoctar ould Sambe dit »Ould Bouleiba »

Futureafrique, 18 sept 2019

Print Friendly, PDF & Email