Le groupe mauritanien LOE s’apprête à faire sa nuit de noces avec la marocaine de distribution Marjane.

Le Groupe Limam Ould Ebnou (LOE), propriété du richissime homme d’affaires et entrepreneur mauritanien du même nom, passe à l’offensive. Actif également dans le secteur de la grande distribution en Mauritanie, à travers son Master franchisé Attac, le groupe LOE vient de finaliser un nouvel partenariat avec le géant marocain de la distribution Marjane. Selon des informations exclusives obtenues par Confidentiel Afrique, la marque de renommée internationale marocaine, les magasins Attac passeront sous le label Marjane courant juillet prochain. Exclusif

La filiale d’Al Mada (ex-SNI), Marjane leader du marché de la distribution au Maroc, pour ses produits de qualité prisés par les consommateurs qui se place devant  Carrefour (8%), BIM (7%), Aswak Assalam (5%), Acima (4%), Carrefour Market (3%) prend pied en Mauritanie. Selon des informations exclusives en possession de Confidentiel Afrique, Marjane est désormais le nouvel Master franchisé du Groupe mauritanien LOE de Limam Ould Ebnou. Exit Attac des rayons de distribution des supermarchés et supérettes  qui cède sa place au géant marocain Marjane. Le Groupe LOE a pris l’option de s’allier à Marjane pour mieux offrir aux consommateurs mauritaniens des produits haut de gamme et diversifiés «low coast ». Peut-être avec des prix plus compétitifs. Selon des informations de Confidentiel Afrique, Marjane  sera à compter de juillet prochain dans les rayons de distribution en lieu et place de la franchise française Attac.

Une percée fulgurante

 Le groupe du milliardaire mauritanien Limam Ould Ebnou est de plus en plus offensif sur le marché ouest-africain où il multiplie ses négociations pour des acquisitions et des nouveaux contrats industriels. Sur le plan énergétique, un des démembrements du Groupe vient de s’adjuger un important contrat BOT avec l’État du Niger via la société ISTISTHMAR WEST Africa. Confidentiel Afrique révélait en exclusivité il y’a deux semaines la signature d’une convention de concession de l’activité du service public de production de l’énergie électrique entre l’Etat du Niger et ISTISTHMAR WEST AFRICA à travers un Contrat de Partenariat Public Privé.

La junior mauritanienne va développer, financer, construire et exploiter deux centrales thermiques d’un productible cumulé de 76 MW dans la capitale Niamey et la région de Zinder. Pour un coût global d’investissement de 50 milliards de FCFA, révélait Confidentiel Afrique.

confidentielafrique