Mauritanie : Le koweitien NMAS poursuit son offensive sur les contrats hydriques

Le Président de la République, Son Excellence Monsieur Mohamed Ould Cheikh El Ghazouani, a regagné Nouakchott, lundi soir, en provenance de Londres
Le Président de la République, Son Excellence Monsieur Mohamed Ould Cheikh El Ghazouani, a regagné Nouakchott, lundi soir, en provenance de Londres

Le groupe éponyme koweitien Nasser Mohamed El Sayer (NMAS Group) a remporté ce jeudi 14 mai le contrat hydrique de la Société nationale d’eau (SNDE) portant sur la réalisation d’un réservoir de 5 000 mètres cubes et d’une station de surpression dans le département de Sebkha à Nouakchott pour un montant de 2,3 millions €.

Le marché entre dans le cadre du projet de réhabilitation et d’extension  du réseau de distribution d’eau de Nouakchott financé par plusieurs institutions

dont la Banque islamique de développement, qui est entré dans sa phase d’exécution sous le président Aziz et dont la finalisation est inscrite parmi les priorités de son successeur en l’occurrence Mohamed Cheikh Ould El Ghazouani.

Nasser Mohamed El Sayer qui dispose d’une longue expérience en matière d’exécution des contrats hydriques a d’autant plus séduit la SNDE l’autorité contractante qu’il était le candidat le moins disant.   

Le groupe familial fondé en 1958 basé à Koweit City  n’est pas à son coup d’essai. En effet par le passé  il avait été déclaré vainqueur d’un certain nombre de contrats qui entrent  dans le cadre du projet de réhabilitation et d’extension  du réseau de distribution d’eau de Nouakchott. En 2013 NMAS enlevait les travaux  d’extension du réseau de distribution d’eau de Tarhil –  un quartier situé à la périphérie de Nouakchott- cofinancés par la ville de Lausanne (Suisse) la Région de l’Ile de France et la Communauté urbaine de Nouakchott.

Par Samba Camara

financialafrik.com