Mauritanie : Ould Bilal active le plan quinquennal de Ould Cheikh Ghazouani

Mohamed Ould Bilal e1610749432866
Mohamed Ould Bilal e1610749432866

Le premier ministre mauritanien est au taquet pour mener à bien la feuille de route tracée par Ould Cheikh Ghazouani comme en témoignent ces nombreuses sorties médiatiques de ces dernières semaines pour inciter ses ministres à produire sans traîner des résultats et au privé à investir dans les secteurs prioritaires du gouvernement.

Au lendemain de la création du fonds pour la promotion du développement de l’élevage Ould Bilal passe à l’offensive en ciblant le patronat avec lequel il compte pour son investissement dans ce secteur prioritaire du plan de relance économique qui a consacré plus d’un milliard d’ouguiya pour lutter contre les effets de la covid-19.

La rencontre cette semaine avec le privé mauritanien est une étape importante dans le processus PPP (partenariat privé public )pour atteindre l’autosuffisance alimentaire dans un pays qui peine depuis des décennies en important plus de légumes et autres produits alimentaires qu’il n’en produit.

La réglementation de l’importation des légumes du Maroc s’inscrit dans une nouvelle inversion de tendance politique qui encourage désormais la production locale des maraîchers. Cette souveraineté alimentaire à laquelle aspire le gouvernement par une nouvelle politique agricole inclusive devra privilégier les intérêts des populations notamment du Sud confrontées depuis des décennies à une spoliation de leurs terres de culture dans la vallée.

C’est même le sentiment des partenaires financiers de la Mauritanie comme la banque mondiale qui s’est lavée à grande eau en se rendant récemment sur le terrain pour examiner le litige entre l’état mauritanien et les populations concernant le projet de 25 ha du village du Ferrallah dans le département de Mbagne confié à des investisseurs étrangers.

Cherif Kane
Coordinateur journaliste
kassataya

Share and Enjoy !

0Shares
0
Publié le
Catégorisé comme Mauritanie