Mauritanie: vaste mouvement à l’intérieur, des changements!

Le vaste mouvement operé ce jeudi 30 avril 2020 par le ministre de l’Intérieur et de la Décentralisation est incontestablement le premier du genre depuis l’investiture du président élu, Mohamed Ould Cheikh Ghazouani.

Mohamed Salem Ould Merzoug, ministre de l’Intérieur et de la Décentralisation a attendu plusieurs mois pour procéder à un premier redéploiement tant au niveau des collectivités territoriales qu’au niveau central.

 Ce qui s’est passé jeudi 30 avril 2020 est considéré comme étant le plus grand mouvement enregistré par les collectivités territoriales, puisque 9 nouveaux walis ont été nommés, tandis que les changements ont touché tous les Hakems et leurs adjoints, tout en tenant compte des critères de choix sélectif, selon une source de proximité.

 Tous les nouveaux administrateurs des collectivités territoriales sont sans exception aucune des diplômés des filières de l’École Nationale d’Administration, de Journalisme et de Magistrature (ENAJM), comme ils sont tous issus du secteur de l’administration, sans oublier la prépondérance remarquable de la génération de jeunes dans les nouvelles cooptations, qu’ils soient nommés Hakems ou qu’il s’agisse de l’élévation de jeunes Hakems de toutes les composantes de la société au rang de walis.

 Il est attendu que ces changements opérés ce jeudi inaugurent un nouveau départ des collectivités territoriales au sein de la nouvelle ère, que le pouvoir espère constituer un levier de son programme électoral « Mes engagements ».

avec agences