Mohamed Salem Ould Salek : «Les manipulations et fausses déclarations marocaines perdent du sens»

5fae7b73d6661 MohamedalemSalek e1613766664791
5fae7b73d6661 MohamedalemSalek e1613766664791

Le ministre sahraoui des Affaires étrangères, Mohamed Salem Ould Salek, a déclaré mardi que l’occupant marocain a échoué dans ses tentatives visant à « empêcher l’Union africaine (UA) de continuer à traiter la question du Sahara occidental en coordination avec les Nations unies ».

« Le Maroc ne pourra pas empêcher l’UA de continuer à traiter la question du Sahara occidental, en coordination avec les Nations unies, ni de faire renoncer l’organisation continentale au droit du peuple sahraoui à la liberté et à l’indépendance », a déclaré M. Ould Salek à l’agence de presse SPS, à l’occasion de la tenue à Addis-Abeba d’une réunion par visioconférence du Conseil de paix et de sécurité de l’UA (CPS), au niveau des chefs d’Etat et de gouvernement, sur le Sahara occidental.

« Les stratégies du Maroc visant à perpétuer son occupation illégale du Sahara occidental s’estompent les unes après les autres », a insisté Ould Salek, membre du Secrétariat national du Front Polisario.

Il a ajouté que « les manipulations et fausses déclarations marocaines pour tromper l’opinion publique internationale et déformer la réalité pour son peuple perdent du sens et leurs stratégies d’occupation se termineront par un échec, comme l’avait prédit Hassan II, qui avait pris la décision de mettre fin à son aventure au Sahara occidental et de respecter les principes de démocratie et de justice, choisissant de se conformer à la légalité internationale en 1991 ».

Pour le ministre sahraoui des Affaires étrangères, la réunion du CPS de l’UA démontre que « le temps presse pour le Maroc qui cherche à gagner du temps et à légitimer son annexion par la force, afin de continuer à commettre des crimes contre les civils sahraouis en toute impunité ». « Apparemment, l’actuel monarque de Rabat fonde ses décisions sur des perceptions complètement fausses du peuple sahraoui et de la nature de la bataille… », a-t-il expliqué encore.

Et de poursuivre: « les représentations que le Maroc appelle consulats, ne sont rien de plus que le résultat de pots-de-vin reçus par des personnes sans scrupules qui s’expriment au nom de pays qui traversent certaines situations » et qui finiront par la suite d' »abandonner cette opération corrompue ».

LSA avec APS