Munir El Haddadi : « Rien n’aurait pu être possible sans Lekjaa »

Haddadi
Haddadi

Formé au FC Barcelone, Munir El Haddadi avait porté les couleurs de l’Espagne, avant de changer de nationalité sportive pour rejoindre les rangs du Maroc, son pays d’origine. Après avoir fait ses premiers pas avec les Lions de l’Atlas, le 26 mars face à la Mauritanie (0-0) et le 30 mars face au Burundi (1-0) où il a d’ailleurs inscrit son premier but, il se dit fier de ses premières prestations avec la sélection marocaine de football.

L’attaquant du FC Séville, Munir El Haddadi est finalement parvenu à porter les couleurs du Maroc, après une longue et dure bataille auprès de la Fédération internationale de football association (FIFA). Après avoir fait ses premiers pas avec les Lions de l’Atlas face à la Mauritanie (0-0), lors de la 5ème journée des éliminatoires de la CAN 2022, puis contre le Burundi (1-0, 6ème j. ). Une rencontre au cours de laquelle il a d’ailleurs inscrit son premier but, le natif de à San Lorenzo de El Escorial, n’a pas caché sa fierté de ses premières prestations avec la sélection marocaine de football.

Ancien pensionnaire de la Masia, l’emblématique centre de formation du FC Barcelone, Munir El Haddadi n’a pas hésité à exprimer sa gratitude envers ceux qui se sont battus pour rendre possible ce changement de nationalité sportive. « Un rêve devenu réalité » ! C’est de cette façon que le néo-international marocain qualifie son changement de nationalité sportive, qui lui permet désormais de rejoindre les rangs des Lions de l’Atlas.

Munir El Haddadi fait allusion aux obstacles, mais également à la Fédération royale marocaine de football (FRMF), dont la détermination lui a permis d’être éligible. Rien n’aurait pu être possible sans le leadership du président de la Fédération royale marocaine de football (FRMF), Fouzi Lekjaa.

« On dit que l’espoir est la dernière chose à perdre. Ils m’ont appelé un jour et m’ont dit qu’il était possible de jouer pour le Maroc et j’étais très excité. Grâce au président et à tous ceux qui ont rendu cela possible, j’ai pu faire mes débuts. Dès le premier jour où j’y suis allé, quand je ne pouvais pas jouer, ils m’ont accueilli à bras ouverts, j’ai connu de nombreux coéquipiers qui ont joué ici et grâce à eux, j’ai pu profiter. J’étais très excité, j’avais vraiment envie de jouer, de me défendre et je pense que ça s’est très bien passé », a-t-il déclaré sur le site du FC Séville.

Mamadou Bâ -12 avril 2021

Afrik

Share and Enjoy !

0Shares
0
Publié le
Catégorisé comme Sport