Ouverture à Nouakchott du deuxième congrès de l’UPR

WhatsApp Image 2019 12 29 at 18.59.04
WhatsApp Image 2019 12 29 at 18.59.04

Le Palais des Congrès « Al Mourabitounes » a connu ce matin une forte affluence à l’occasion du lancement des travaux du congrès tant attendu du parti-Etat, l’Union Pour la République (UPR).

Des milliers de délégués et des cadres de la haute administration se sont bousculés aux premières heures de la matinée devant le portail du Palais où les entrées étaient bien filtrées par un dispositif de sécurité très renforcé.

Dans son discours d’ouverture Mr Mohamed Ould Abdel Vetah, secrétaire Général du comité de gestion provisoire du parti, a affirmé que ce congrès intervient dans un contexte exceptionnel, en ce sens dit-il que le parti s’ouvre sur un grand pan de la classe politique, avec qui il partage les mêmes idéaux et les mêmes objectifs, des objectifs qui se résument au programme du président de la République Mr Mohamed Ould Cheikh Ghazwani, « le président de la concorde nationale pour une Mauritanie prospère, unie et sécurisée ».

S’adressant aux congressistes qu’il a remerciés au passage pour tous les efforts fournis, Ould Abdel Vetah leur a dit que le peuple tout entier attend avec espoir les conclusions de leurs travaux. Un espoir pour l’avènement d’une gouvernance politique qui permettra au parti d’œuvrer pour un développement durable ; l’avènement d’un parti moderne, rassembleur et ouvert.

Enfin Ould Abdel Vetah a rendu un vibrant hommage au comité de gestion du parti qui dit-il a fait un travail remarquable durant ces derniers mois. Hommage également aux commissions de la jeunesse et des Femmes pour le travail abattu.

Après le discours du Secrétaire Général et sa traduction en langues nationales, un immense brouhaha a secoué la salle suite au manque de discipline de certains agitateurs qui se sont opposés ainsi à la traduction de ce discours en français. Et le comité d’organisation a accepté le fait accompli, une attitude peu glorieuse d’autant plus que le français est une langue très cotée en Mauritanie où elle occupe toujours une place de choix dans l’administration et fait figure de langue d’ouverture par excellence.

Après le discours d’ouverture et la désignation de la commission de pilotage des travaux, les congressistes se sont partagés en groupes de travail pour plancher sur les quinze points à l’ordre du jour.

Notons que la commission de supervision des travaux du congrès est présidée par le Dr Abdallahi Ould Nem et elle est composée du Dr Abdi Salem Ould Cheikh Saad Bouh, Mohamed Lemine Houssein, Issa Coulibaly, Marième Kane et Maimouna Ahmed Salem.

Il y a leu de souligner que les congressistes doivent plancher notamment sur les statuts du parti et sur l’actualisation de la Déclaration Politique.

Mais c’est surtout la désignation du nouveau président du parti et des dirigeants et membres des instances de direction qui polarise l’attention de tous les observateurs de la scène politique et attise toutes les convoitises.

En effet, à la veille de l’ouverture du congrès, on a assisté à une valse d’adhésions et plusieurs partis politiques dont certains de l’ex opposition dite radicale, ainsi que des dizaines des fameuses initiatives de soutien, se sont fondus dans la masse et s’attendent tous à avoir leur part du gâteau.

Bakari Guèye

[email protected]

Initiatives News

Share and Enjoy !

0Shares
0
Publié le
Catégorisé comme Mauritanie