Catégories
A la une

Décès de Quatre mauritaniens dans un accident de la route au Sénégal

Quatre mauritaniens ont perdu la vie jeudi quand le véhicule à bord duquel ils se trouvaient s’était renversé à l’entrée de la ville sénégalaise de Louga, située à 170 kilomètres de la ville de Saint-Louis.

Les victimes sont trois hommes et une femme, mère d’un enfant blessé au cours de l’accident, sans davantage de précisions sur la nature de ses blessures.

Sahara médias

Catégories
A la une

Remise des lettres de créances de l’ambassadeur de la République Islamique de Mauritanie auprès du Royaume d’Espagne.

SEM. Kane Boubacar a présenté, jeudi, à Sa Majesté Felipe VI, Roi d’Espagne, les Lettres de créance l’accréditant en sa qualité d’ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire de la République Islamique de Mauritanie auprès du Royaume d’Espagne.

L’ambassadeur a, à cette occasion, transmis les salutations de Son Excellence Monsieur Mohamed Ould Cheikh El Ghazouani, Président de la République, au Roi d’Espagne et exprimé son désir de renforcer la coopération bilatérale, sur tous les plans, entre les deux pays.

Le souverain espagnol a, en réponse, chargé l’ambassadeur de transmettre ses meilleurs vœux à Son Excellence Monsieur le Président de la République ainsi que sa réelle volonté d’impulser et d’approfondir la coopération multiforme entre La Mauritanie et le royaume d’Espagne.

Catégories
Mauritanie

Le Premier ministre préside une réunion du comité interministériel chargé de l’enseignement

Le Premier ministre, M. Ismail Ould Bedde Ould Cheikh sidiya, a présidé, jeudi après-midi, une réunion du comité interministériel chargé de l’enseignement.

Cette réunion s’inscrit dans le cadre du suivi de la réforme de ce secteur qui constitue une priorité pour le Président de la République, Monsieur Mohamed Ould Cheikh El Ghazouani.

Au cours de la réunion, le comité interministériel a examiné les moyens nécessaires à la couverture du déficit en infrastructures scolaires de manière à renforcer la capacité d’accueil des établissements pour qu’ils répondent à la demande au niveau de l’enseignement fondamental public.

A cet effet, le comité interministériel a décidé :

  • Le lancement d’un programme d’urgence pour l’année 2020 pour accroitre l’offre scolaire à travers la construction de plus d’écoles primaires et secondaires et de structures de formation technique et professionnelle ;
  • La création de commissions régionales composées des autorités administratives, d’élus locaux et des différents acteurs concernés par l’enseignement.

Ces missions sont chargées de faire un diagnostic de la situation des établissements scolaires et de déterminer toutes les infrastructures scolaires qui ne répondent pas aux conditions de sécurité, de salubrité et d’hygiène, et qui nécessitent par conséquent une intervention rapide ;

  • L’affectation d’un budget spécialement destiné à l’entretien et à la réhabilitation des infrastructures scolaires.
Catégories
Economie

Mauritanie : ce que le gouvernement a retiré du « fonds des générations » en 2018

La cour des comptes a révélé, dans un rapport, la situation financière des revenus des hydrocarbures (fonds des générations) pour l’année 2018, précisant que le ministère des finances a retiré au cours de cette année 88 millions de dollars.

Son solde à la fin de cette année, selon le rapport, a été de 168,28 millions de dollars.

La cour des comptes après avoir rappelé que le ministre des finances à cette époque était Mokhtar O. Djay, actuel administrateur-directeur général de la SNIM, a précisé que 5 opérations de retrait ont été effectuées sur le compte en 2018, d’abord 28 millions de dollars le 28 février, 20 millions de dollars le 20 mars, 28 millions de dollars le 27 septembre, 17 millions de dollars le 12 octobre et enfin 3 millions de dollars le 13 novembre, soit un retrait total de 88 millions de dollars.

Le rapport de la cour des comptes précise que les entrées du fonds en 2018 ont atteint 181 millions de dollars, et son solde était, à la fin de 2017, 74,94 millions de dollars.

Avec les retraits effectués en 2018, le solde définitif du fonds à la fin de 2018 était de 168,2 millions de dollars.

Sahara médias

Catégories
A la une

La capitale des Alizés, Essaouira, a accueilli le Roi Mohammed VI

Essaouira, capitale des Alizés, était, le 15 janvier 2920, à un rendez-vous qui restera gravé à jamais dans la mémoire collective des Souiris, à savoir celui de la visite du Roi Mohammed VI, illustrant la forte détermination du Souverain marocain à suivre in situ et in visu les différents chantiers de réhabilitation de la médina de cette ville et témoignant de sa ferme volonté de préserver le cachet architectural de l’anciennement nommée Mogador, de promouvoir son rayonnement culturel et touristique et d’améliorer les conditions de vie et de travail au bénéfice de ses 13 000 habitants.

Ville mythique avec une histoire et une expérience singulière en tant qu’espace de cohabitation multiculturelle, Essaouira verra son ancienne médina, restaurée, réhabilitée et mise en valeur à la faveur du programme complémentaire de réhabilitation 2019-2023, dont le coût avoisine les 29 millions d’euros.

Ce programme de réhabilitation de la ville d’Essaouira porte sur 26 projets s’articulant autour de quatre principaux axes, à savoir la réhabilitation de l’espace urbain, la restauration et la mise en valeur du patrimoine historique, la promotion de l’accès aux services sociaux et le renforcement de l’attractivité touristique et économique de l’ancienne médina d’Essaouira.

Ainsi, la préservation par le Royaume du Maroc de l’héritage juif marocain traduit fortement la place légitime des Juifs dans l’histoire du Maroc, un patrimoine culturel judéo-marocain qui transmet aux nouvelles générations l’héritage du vivre ensemble.

C’est dans ce cadre qu’est intervenue la visite que le Roi Mohammed VI a effectuée, le 15 janvier 2020, à l’ancienne médina d’Essaouira, à « Bayt Dakira », un espace spirituel et patrimonial de préservation et de valorisation de la mémoire judéo-marocaine, unique en son genre au sud de la Méditerranée et en terre d’Islam.

Ayant pour centre de gravité la Synagogue « Slat Attia », Bayt Dakira est un lieu de mémoire qui raconte par les objets, les textes, la photo et le film l’exceptionnelle saga du Judaïsme dans la ville d’Essaouira et de ses patrimoines : du cérémonial du thé à l’art poétique hébraïque, de l’orfèvrerie du filigrane de l’or et de l’argent à la broderie et à la confection de somptueux caftans, des arts culturels à la littérature et des rituels souiris à la synagogue aux grands comptoirs du négoce qui ont fait le rayonnement de Mogador aux 18ème et 19ème siècles.

« Bayt Dakira », présente et explique tous les passages de la vie juive à Essaouira, de la naissance au décès et de la Bar Mitzvah au mariage, mais est également un lieu de pédagogie grâce au Centre de Recherches Haim et Célia Zafrani sur l’histoire des relations entre le Judaïsme et l’Islam et constitue un espace d’échange entre les chercheurs de divers horizons et un espace de partage, de transmission et de résistance à l’amnésie.

La visite du Souverain marocain à cet édifice traduit l’intérêt particulier qu’Il accorde au patrimoine culturel et cultuel de la communauté juive marocaine, et sa volonté permanente de préserver la richesse et la diversité des composantes spirituelles du Maroc et de son patrimoine authentique.

Depuis 2011, l’héritage hébraïque est inscrit dans la Constitution marocaine. Le texte, unique dans un pays musulman, indique que l’identité du Maroc se nourrit notamment du judaïsme. De fait, les juifs sont présents au Maroc depuis au moins deux millénaires. Après la seconde guerre mondiale, on estime qu’ils étaient près de 300 000. Aujourd’hui, ils ne seraient plus qu’un millier.

Au final, cette visite Royale vient donner une forte impulsion aux efforts de mise en valeur de cet espace à haute valeur patrimoniale, témoigne de la volonté constante du Souverain marocain de préserver le cachet architectural de la ville de Mogador, de promouvoir son rayonnement culturel et touristique et d’améliorer les conditions de vie et de travail de ses habitants.

Un grand nombre d’habitants, de commerçants et d’artisans de l’ancienne médina d’Essaouira se sont massés tout au long de l’itinéraire emprunté par le Roi Mohammed VI pour exprimer leurs marques de fidélité et de loyalisme au Souverain marocain et leur profonde gratitude pour cette visite attendue.Farid Mnebhi.

Catégories
A la une

Le ministre des Affaires étrangères reçoit l’ambassadeur de France

Le ministre des Affaires étrangères, de la Coopération et des Mauritaniens de l’Extérieur, M. Ismail Ould Cheikh Ahmed, a reçu en audience, jeudi à Nouakchott, l’ambassadeur de France accrédité en Mauritanie, SEM. Robert Moullié.

Le ministre des Affaires étrangères, de la Coopération et des Mauritaniens de l’Extérieur, M. Ismail Ould Cheikh Ahmed, a reçu en audience, jeudi à Nouakchott, l’ambassadeur de France accrédité en Mauritanie, SEM. Robert Moullié.

Au cours de l’audience, les entretiens ont porté sur les relations de coopération entre les deux pays et sur des questions d’intérêt commun.

L’entrevue s’est déroulée en présence de M. Sall Abdoul, directeur des Affaires européennes au ministère des Affaires étrangères, de la Coopération et des Mauritaniens de l’Extérieur.

Catégories
Mauritanie

Retour du ministre de l’Enseignement supérieur

Le ministre de l’Enseignement supérieur, de la Recherche scientifique et des TICs, porte-parole du gouvernement, a regagné Nouakchott provenance de Tenerife en Espagne où il a rencontré les responsables en charge des secteurs de l’enseignement et des TICS avec lesquels il a discuté les voies et moyens de développer les relations entre la Mauritanie et l’île de Tenerife, dans les domaines de l’enseignement supérieur et des TICS.

Les entretiens entre le ministre de l’Enseignement supérieur, de la Recherche scientifique et des TICs avec les responsables de l’île espagnole ont porté également sur le renforcement de la coopération entre l’université de Nouakchott El Asriya et celle de Tenerife.

Au cours de son voyage, le ministre est accompagné du Pr Ahmedou Ould Hoba, Président de l’université de Nouakchott El Asriya et du directeur général des TICS au ministère, M. Mohamed Lemine Ould Salihi.

Catégories
Mauritanie

Le Premier ministre visite le Centre de commandement, de contrôle et de services

Le Premier ministre M. Ismail Bedda Cheikh Sidiya a effectué ce jeudi matin, une visite au Centre de commandement, de contrôle et de services du ministère de la Défense nationale.

À son arrivée au centre, le Premier ministre a été accueilli par les ministres de la Défense nationale, M. Hanena Ould Sidi, de l’Équipement et des Transports, M. Mohamedou Ahmedou Mheymid, le Chef d’état-major général des armées, le général Mohamed Cheikh Ould Elemine, et le chef d’état-major de l’armée de l’air, le général de division Mohamed Ould Lehretani, avant de passer en revue des unités de l’armée de l’air venues rendre les honneurs.

Au cours de sa visite, M. Ismail Bedda Cheikh Sidiya a suivi un exposé- vidéo sur le centre et sur les voies et moyens dont il dispose pour gérer l’espace aérien et sur le service qu’il assure en matière de navigation aérienne et les missions qui lui sont confiées, notamment la mise en place d’un système intégré de contrôle aérien et terrestre par radars.

Le Premier ministre a ensuite fait le tour des différents pavillons du centre, où il a été informé sur la vocation des salles de formation, de simulation, de réception des informations, des techniciens et de contrôle civil en plus des radars mobiles. Il a suivi des explications sur le rôle de chaque pavillon et ses tâches dans le cadre de la protection et de la défense de la navigation aérienne.

Catégories
Sport

Arrivée du rallye Africa Eco-Race dans la ville de Tidjikja

Le convoi du rallye Africa Eco-Race est arrivé à la lisière de la ville de Tidjikja, où le Wali du Tagant, Dr Mokhtar Ould Henda, leur a rendu visite pour s’enquérir des conditions de leur repos.

Le Wali a assuré les participants à cette course que les autorités administratives et sécuritaires mauritaniennes ont pris toutes les dispositions nécessaires afin de garantir leur sécurité et leur quiétude.

Le porte-parole des concurrents a salué le grand intérêt constaté chez les autorités locales depuis leur arrivée sur cette terre hospitalière, exprimant leur satisfaction de l’ambiance de quiétude, de sécurité, de stabilité et d’hospitalité.

Pour rappel, les concurrents sont près de 570, représentant 34 pays, à bord de 306 véhicules, sous la supervision de 4 hélicoptères et d’un avion. Le convoi passera deux jours au Tagant.

Le Wali était accompagné lors de cette visite par le président du Conseil Régional du Tagant, du maire de la commune de Tidjikja et des autorités administratives et sécuritaires de la Moughataa.

Catégories
A la une

Le ministre des Affaires islamiques reçoit l’ambassadeur de l’Etat de Palestine

Le ministre des Affaires Islamiques et de l’Enseigement originel, M. Dah Ould Sidi Amar, a reçu jeudi matin à son bureau à Nouakchott l’Ambassadeur de l’Etat de Palestine accrédité dans notre pays, SEM. Dr Majid Mohamed Hdaib.

La rencontre a porté sur les divers aspects de la coopération entre les deux pays et les moyens de les renforcer davantage.