Catégories
A la une

Valeurs citoyennes

Ce qui se passe en Mauritanie affecte l’unité des citoyens et encourage la perte des valeurs citoyennes– Ahmed Ould Bettar

Outre un statut juridique et des rôles sociaux, la citoyenneté se définit aussi par des valeurs. On peut en évoquer au moins trois, traditionnellement attachées à la citoyenneté :

La civilité : il s’agit d’une attitude de respect, à la fois à l’égard des autres citoyens (ex : politesse), mais aussi à l’égard des bâtiments et lieux de l’espace public (ex : transports publics). C’est une reconnaissance mutuelle et tolérante des individus entre eux, au nom du respect de la dignité de la personne humaine, qui permet une plus grande harmonie dans la société.
 
 Le civisme : il consiste, à titre individuel, à respecter et à faire respecter les lois et les règles en vigueur, mais aussi à avoir conscience de ses devoirs envers la société. De façon plus générale, le civisme est lié à un comportement actif du citoyen dans la vie quotidienne et publique. C’est agir pour que l’intérêt général l’emporte sur les intérêts particuliers.
 
 La solidarité : elle est importante, en effet, dès lors que les citoyens, dans une conception classique, ne sont pas de simples individus juxtaposés, mais un ensemble d’hommes et de femmes attachés à un projet commun. Elle correspond à une attitude d’ouverture aux autres qui illustre le principe (…) de fraternité. Dans ces conditions, la solidarité, qui consiste à venir en aide aux plus démunis, directement ou par le biais des politiques publiques (ex : impôt redistributif) est très directement liée à la notion de citoyenneté.

Ces trois valeurs donnent à la citoyenneté tout son sens en ne la limitant pas à l’exercice du droit de vote.

Catégories
A la une

La CENI se félicité du déroulement de la première semaine de la campagne électorale

La Commission Électorale Nationale Indépendante (CENI) a vivement apprécié, dimanche, le climat qui a caractérisé la première semaine de la campagne électorale préparatoire du scrutin du 22 juin 2019.

Elle félicite les candidats et tous les intervenants et les encourage faire preuve de saine compétition et du respect de la déontologie durant le reste de la campagne électorale, selon un communiqué de presse parvenu à l’AMI.

Le document indique que la CENI s’engage à œuvrer pour assurer l’organisation de cette élection de manière juste et transparente et d’y prendre toutes les dispositions nécessaires et ce en concertation avec tous les acteurs politiques de manière générale et les candidats à la présidentielle de 2019 ou leurs représentants, en particulier.

Voici une traduction non officielle du communiqué de la CENI :

‘‘Soucieuse de renforcer le partenariat avec tous intéressés par l’opération électorale et d’obtenir le maximum de consensus autour des mesures prises pour l’organisation des élections justes et transparentes, la CENI a tenu trois réunions avec les représentants des six candidats. Le patriotisme, la prise de conscience du contexte national actuel du pays, la souplesse et la réaction positive ont dominé ces rencontres.

Durant ces réunions successives des échanges ont eu lieu autour des points relatifs au scrutin du 22 juin et durant lesquels la CENI a suivi avec intérêt toutes les observations et suggestions fournies par les représentants des candidats.

Les rencontres ont été sanctionnées par un accord sur plusieurs ponts importants. La CENI tient, à cette occasion, à louer l’atmosphère qui a dominé ces réunions, l’esprit de responsabilité et de retenue qui a marqué l’attitude des représentants des candidats ainsi que les avis et suggestions constructifs dont ils ont abouti.

Elle annonce à l’opinion publique nationale ce qui suit :

1. Renouvelle son engagement à œuvrer pour garantir l’organisation des élections de manière juste et transparente et de prendre toutes les dispositions permettant d’y parvenir qu’elles soient d’ordres juridique ou procédural et ce concertation avec l’ensemble de la classe politique nationale de manière générale et avec les candidats à la magistrature suprême ou leurs représentants, en particulier.

2. Remercie les candidats pour la réactivité positive et leurs représentants ayant assisté aux réunions avec la CENI et affirme sa fierté pour ce qui a été conclu et son engagement à le mettre en exécution ainsi que sa détermination sans faille à se concerter et à coopérer pour parvenir à l’objectif commun, à savoir la transparence et l’intégrité des élections;

3. Félicité les candidats et tous les intervenants et les encourage faire preuve de saine compétition et du respect de la déontologie qu’ils soient au niveau des discours ou des pratiques et ce pendant les jours qui restent de la campagne électorale

4. Réitère son appel aux médias publics et privés pour qu’ils privilégient les règles de la déontologie professionnelle et observent, en ce moment crucial, l’esprit de modération et d’impartialité pendant leur couverture des élections’’.

Catégories
Mauritanie

Le candidat Kane Hamidou Baba tient un meeting électoral à Rosso

Le candidat à l’élection présidentielle de 2019, M. Kane Hamidou Baba, a tenu samedi soir à Rosso un meeting électoral au cours duquel il a passé en revue les grandes lignes de son programme électoral. Il a indiqué que son programme axe essentiellement sur un plan d’urgence comportant la réforme de l’enseignement, de la santé, de l’agriculture, le désenclavement des zones reculées du pays, et la disponibilité de l’eau potable, de l’électricité et de la justice sociale au profit des citoyens. Il a noté que son programme accorde une place de choix à la femme qui pourra, s’il est élu, accéder à la propriété foncière et réaliser des projets agricoles, contribuant ainsi au développement agricole escompté et au développement du pays en général. Il a aussi souligné que son programme accorde un grand intérêt aux populations rurales, à travers la réalisation des infrastructures nécessaires, la disponibilité de prêts avantageux, la création d’emploi aux jeunes, le crédit aux agriculteurs et la mise en place d’un mécanisme d’aide aux éleveurs, en cas de retard ou de de manque de pluies. Le candidat a précisé que son programme axe aussi sur la justice et l’égalité entre les citoyens sans discrimination, à travers la création de l’Etat de Droit et ses institutions, le renforcement de la démocratie grâce à l’alternance au pouvoir, appelant ses sympathisants à voter en masse pour lui, le jour du scrutin pour assurer le changement escompté. Les autres intervenants ont loué les compétences du candidat et appelé les électeurs à voter pour lui le jour du scrutin.

Catégories
Mauritanie

Présidentielle mauritanienne: un candidat promet l’autosuffisance alimentaire

Le candidat à l’élection présidentielle du 22 juin 2019 en Mauritanie, Sidi Mohamed Ould Boubacar a promis de transformer les zones arables dans la région de Rosso en champs agricoles capables de nourrir tous les Mauritaniens.Il a considéré, dans un meeting samedi soir à Rosso, que le secteur agricole a beaucoup souffert au cours de la dernière décennie et que la région en général a été marginalisée pendant le régime du président sortant, Mohamed Ould Abdel Aziz.

Le candidat a ajouté que l’agriculture a été privée de financements, ce qui a provoqué sa détérioration. « Si vous m’élisez le 22 juin, je transformerai cette terre en champs nourrissant tout le monde », a-t-il lancé à ses sympathisants. 

Ould Boubacar a par ailleurs souligné qu’il est le candidat de tous les Mauritaniens et non d’un parti politique, en dépit de son soutien par les islamistes de Tawassoul, plus grande formation politique de l’opposition. APA

Catégories
A la une

Le Candidat Ould Ghazouani préside un meeting populaire à Zouerate

Zouerate / Tiris Zemour / 15 juin 2019
Le candidat Mohamed Ould Cheikh Mohamed Ahmed Ould El Ghazouani a présidé un meeting populaire le samedi soir à Zouerate, capitale de la willaya du Tiris Zemour, au cours duquel ont pris part diverses formations politiques et sociales et les populations venues des différentes parties de la willaya.
Lors du meeting, le candidat a présenté les principaux axes de son programme électoral et les grands projets qui constitueront un saut qualitatif pour l’économie nationale et amélioreront les conditions générales des citoyens toutes classes confondues, en créant 50 000 emplois pour les jeunes et en les encourageant à jouer un rôle actif dans le processus de développement du pays, à entrer sur le marché du travail et il emmènera les institutions à créer des opportunités d’emploi et à innover par l’ établissement de petites et moyennes institutions économiques.
Le candidat a ajouté qu’il œuvrera en faveur d’un développement social global bénéficiant à tous les membres de la société, toutes catégories confondues et dans tous les secteurs, en instaurant une bonne gouvernance, en optimisant l’utilisation des ressources et des investissements publics productifs et en maintenant des équilibres économiques majeurs.
Le candidat a souligné qu’il a une stratégie claire pour lutter contre la pauvreté, pour éliminer les disparités et toutes les formes d’injustice et de marginalisation et lutter contre le chômage en renforçant les mesures de protection sociale et accordant une attention particulière aux couches fragiles de la société afin d’améliorer leur réalité quotidienne vers le meilleur.
Le candidat Mohamed Ould El-Ghazouani a souligné l’importance de l’éducation comme vecteur essentiel dans le processus de développement et de construction des nations, ce qui nécessite de prêter une attention particulière à ce secteur, soulignant qu’il adoptera une politique efficace pour améliorer les performances de notre système éducatif, en renforçant les compétences du personnel enseignant et en améliorant ses conditions. Ce secteur jouera un rôle important dans la formation des générations futures.
Il a déclaré que le secteur de la santé sera modernisé et tous les citoyens du territoire national auront accès à des services de santé de qualité. Le personnel médical sera placé dans des conditions de travail appropriées et sera associé au travail du secteur de la santé. Une politique de contrôle sur les médicaments, les aliments et les équipements médicaux sera mise en place.
Le candidat s’est engagé à améliorer la situation des fonctionnaires et employés de l’Etat et les travailleurs, renforçant ainsi leur contribution au processus de développement et accroissant leur productivité. Il a en loué le rôle distingué joué par les retraités qui ont servi leur pays et se sont sacrifiés. Il s’est engagé à améliorer leur situation pour leur permettre d’obtenir un meilleur rendement financier leur permettant de vivre dans des conditions favorables.
Il a salué la détermination des femmes mauritaniennes à contribuer activement au processus de développement dans le pays, soulignant qu’il œuvrera dans le cas où il remportera le scrutin à ce que les femmes atteignent leur juste place en appliquant et en améliorant les lois qui les protègent.
Le candidat a remercié les habitants de la willaya du Tiris Zemour pour l’accueil chaleureux et leur présence distinguée à ce meeting, ainsi que pour leur soutien et leur appui, soulignant que les habitants de cette zone minière ont donné l’exemple en matière de travail et de persévérance au service du pays. Il a notamment félicité les travailleurs de la Société nationale de l’Industrie et des Mines, « SNIM », soulignant que cette société, qui a contribué et continue à contribuer à l’économie nationale, est une source de fierté pour tous les Mauritaniens et qu’il est de notre devoir de préserver ses acquis.
Le candidat a expliqué que cette willaya bénéficiera au cours de son mandat – s’il gagne – entre autres choses, de l’ouverture d’un centre de formation professionnelle et l’accès à l’eau potable suffisante pour exploiter les mines et activer la performance du conseil régional et l’aidera à transformer cette willaya, qui dispose des bases économiques suffisantes pour que le pôle de développement ne soit pas suffisant. Au niveau régional, mais au niveau national.
Le candidat a demandé aux habitants de la willaya de voter pour lui samedi prochain, s’engageant à travailler pour réaliser les aspirations et les espoirs des citoyens mauritaniens afin de vivre dans la dignité dans une atmosphère de liberté, de sécurité et de stabilité.

Catégories
Mauritanie

Présidentielle mauritanienne: Ould Maouloud veut réduire les pouvoirs du président

Le candidat à l’élection présidentielle du 22 juin 2019 en Mauritanie, Mohamed Ould Maouloud a promis, en cas d’élection, de réduire les prérogatives du président de la République.
S’exprimant lors d’un meeting tenu samedi à Tidjikja (plus de 600 kilomètres au nord-est de Nouakchott), Ould Maouloud a aussi promis de renforcer les pouvoirs du Premier ministre.

Il a également promis de doubler les salaires et les pensions des retraités et de prendre des mesures urgentes pour corriger les nombreux déséquilibres hérités du pouvoir sortant.
Le candidat s’est en outre engagé à baisser les prix des biens de consommation nécessaires et à mettre en œuvre un plan national de développement de l’élevage et de l’agriculture.
Il a ajouté que son programme électoral prévoit le déblocage de 2 milliards d’ouguiyas (54 millions de dollars US) pour l’emploi des jeunes et l’appui aux petites et moyennes entreprises qui recrutent la main d’œuvre.
« J’œuvrerai à la réhabilitation de toutes les couches de la société mauritanienne et à la révision du système pédagogique dans le pays », a poursuivi Ould Maouloud.

De notre correspondent : Mohamed Moctar

APA-Nouakchott (Mauritanie)