Patrice Motsepe va succéder au Malgache Ahmad Ahmad à la présidence.

20210306 WA0750 cameroon info p net 45874778
20210306 WA0750 cameroon info p net 45874778

Patrice Motsepe, le Sud-africain va succéder au Malgache Ahmad Ahmad à la présidence.

Le Sénégalais Augustin Senghor, le Mauritanien Ahmed Yahya et l’Ivoirien Jacques Anouma, trois des quatre candidats au poste de président de la Confédération africaine de football, se sont retirés de la course au profit du multimilliardaire Pascal Motsepe.

Le dernier résistant, Jacques Anouma, s’est officiellement rallié lors d’une réunion avec tous les prétendants, en présence de Gianni Infantino, le président de la FIFA, tenue samedi 06 mars 2021 en marge de la finale de la 22eme édition de la Coupe d’Afrique des Nations de football juniors à Nouakchott en Mauritanie.

« Après mures réflexions, des consultations et concertations, inspiré par les valeurs d’entente et d’union que la Côte d’Ivoire a toujours promues sur le continent ; convaincu qu’il est aujourd’hui préférable de créer les conditions d’un rassemblement des meilleures intelligences afin de faire triompher l’intérêt collectif du football africain, j’ai décidé de renoncer à ma candidature » a posté Jacques Anouna sur sa page facebook pour expliquer les raisons de son retrait.

« Je suis déçu de votre attitude. Sincèrement vous êtes un échec pour la dignité de notre foot. Le vieux, il est vrai que nous n’avons pas de poids dans cette élection, mais nous t’avons soutenu pas pour consolider mais pour gagner. Si sans élections tu retires ta candidature alors arrête de nous mettre dans tes compromis qui ne nous ferons pas avancer » a réagi Grodji Amsa, l’un des supporters de l’ancien président de la fédération ivoirienne de football

« Que des blagueurs, tous autant que vous êtes. De quelle unité parlez-vous, quand on sait que ce qui vous intéresse c’est vos positions. Si preuve, il en fallait encore, vous êtes la honte du football africain, tous autant que vous êtes. Respect à Issa Hayatou qui n’a pas cédé aux colonialisme de la FIFA » a enfoncé le clou de la colère, Anicet Aboue Manga, un autre fan du leader ivoirien.

C’est l’expression d’un mécontentement lié aux multiples interventions du président de la FIFA dans le but de rallier tout le monde derrière son choix, le candidat Sud-africain. L’élection est prévue le 12 mars 2021 à Rabat lors de l’Assemblée générale extraordinaire de la CAF.

Grodji Amsa et Anicet Aboue Manga, font partie des supporters du football africain qui s’insurgent donc contre l’ingérence du patron du football mondial dans les affaires de la Confédération africaine de football.

Quoi qu’il en soit, Gianni Infantini, candidat lui-même à un second mandat à la tête de la Fifa, a réussi son coup : Le Sénégalais Augustin Senghor, le Mauritanien Ahmed Yahya et l’Ivoirien Jacques Anouma, ont enterré leurs ambitions de diriger l’instance faîtière du football continental, au profit du concurrent Patrice Motsepe, parrainé par Gianni Infantino.

En contrepartie, le poste de premier vice-président est promis à Augustin Senghor, celui de deuxième vice-président à Ahmed Yahya et l’Ivoirien Jacques Anouma, s’en tire avec le poste de Conseiller spécial du futur président de la CAF. Ce consensus conclu hier à Nouakchott, avait commencé le 27 février dernier au cours d’une réunion avec toutes les parties à Rabat au Maroc.

Quid d’Ahmad, le président sortant ? Banni des affaires du football pour une période de cinq ans par la FIFA pour corruption et détournement, avant de bénéficier d’un sursis de la part du Tribunal arbitral du sport, Ahmad aurait renoncé de se lancer dans la course pour un second mandat. « Il a même déjà fait ses valises, il n’est plus au Caire. Ahmad est rentré dans son pays à Madagascar. Vous avez constaté qu’il était absent à la finale de la CAN junior en Mauritanie. C’est vous dire à quel point il n’est plus intéressé » a confié à Cameron-info.net une source à la CAF.

Par Adeline ATANGANA

 Cameroon-Info.Net

Publié le
Catégorisé comme Sport