Pour «la démocratie», les Israéliens dans la rue

Plusdemanifestantsontréponduàl'appeldumouvementditdes«drapeauxnoirs».Image:AFP
Plus de 2000 manifestants ont répondu à l'appel du mouvement dit des «drapeaux noirs».Image: AFP

Manifestation Munis de masques, les manifestants protestaient contre les pourparlers en cours entre Benny Gantz et Benjamin Netanyahu.

Des milliers d’Israéliens ont dénoncé dimanche soir à Tel-Aviv des menaces pesant selon eux sur la démocratie israélienne. Cette manifestation s’est déroulée sur fond de tractations entre le Premier ministre Benjamin Netanyahu et Benny Gantz, en vue d’un gouvernement.

Environ 2000 manifestants – selon les chiffres donnés par des médias israéliens – ont répondu à l’appel lancé sur Facebook par le mouvement dit des «drapeaux noirs» en se rassemblant sur la place Yitzhak Rabin pour «sauver la démocratie».

Ce rassemblement vise aussi à marquer leur opposition aux pourparlers en cours entre Benny Gantz, le chef du parti centriste Bleu-Blanc, et celui du parti de droite Likoud, Benjamin Netanyahu, inculpé pour corruption.

«Ministre du crime»

Munis de masques de protection et vêtus majoritairement de noir, les protestataires se sont tenus à deux mètres de distance les uns des autres. Ils ont ainsi respecté les mesures de distanciation sociale en vigueur pour lutter contre la pandémie de Covid-19 qui a officiellement contaminé en Israël plus de 13’000 personnes, dont 172 sont décédées.

En savoir plus https://www.tdg.ch/monde/Pour-la-democratie-les-Israeliens-dans-la-rue/story/18562669