Revue de la presse marocaine : à la Une de journaux marocains

5e2ac8aa4caec188707348 e1609943568615
5e2ac8aa4caec188707348 e1609943568615

Voici les principales informations à la Une de journaux marocains parus ce mardi :

– – –

L’ECONOMISTE

Les opérateurs de la Fédération marocaine de l’industrie et de l’innovation pharmaceutiques (FMIIP) investissent annuellement près de 800 millions de dirhams (1 dollar = 8,9 DH) dans l’outil industriel, l’innovation technologique et la qualité depuis 2013, souligne Layla Sentissi, directrice exécutive de la Fédération.

En Afrique francophone, le médicament marocain est déjà bien positionné, a ajouté Sentissi dans un entretien, notant que sa qualité est reconnue et son prix compétitif. Des opérateurs marocains ont fait le choix et le pari de s’installer au Sénégal, en Côte d’Ivoire et au Rwanda, rappelle-t-elle, faisant savoir que le Maroc peut contribuer à l’amélioration de l’accessibilité et de la qualité des médicaments en Afrique à travers une coopération Sud-Sud rénovée, (basée sur le transfert du know-how déjà acquis par le Maroc dans le domaine de la pharmacie industrielle).

– – –

LIBERATION

Le gouvernement a décidé de prolonger de deux semaines, à compter du mardi 2 mars à 21H, les mesures de précaution adoptées le 13 janvier dernier pour lutter contre le nouveau coronavirus (COVID-19).

Un communiqué du gouvernement précise que cette décision intervient sur la base des recommandations de la Commission scientifique et technique concernant la nécessité de maintenir les mesures nécessaires pour lutter contre le coronavirus.

Cette prolongation intervient également après l’évolution de cette pandémie au niveau mondial suite à l’apparition de nouvelles variantes du virus, poursuit le communiqué, indiquant qu’elle s’inscrit dans le cadre des efforts continus pour circonscrire la propagation de l’épidémie et limiter ses répercussions négatives.

– – –

AL AHDATH AL MAGHRIBIA

Depuis avant-hier, les services de santé ont commencé à accélérer le rythme de la campagne nationale de vaccination contre le coronavirus à un million de vaccinations.

Selon les sources du journal, cette étape a pour objectif de parvenir au plus vite à l’immunité collective souhaitée en vaccinant 80 pour cent des citoyens et résidents du Maroc. A travers 3000 centres répartis dans différentes régions du Royaume, le ministère de la Santé a pu vacciner 500000 personnes vendredi dernier, portant ainsi à 3,5 millions les personnes vaccinées à ce jour, soit 10% de la population.

Mais, l’augmentation du nombre de vaccinés dépend de la quantité de doses dont doit disposer le ministère de la santé, qui s’attend à recevoir le troisième lot de vaccin d’AstraZeneca avant la fin de la semaine en cours.

– – –

LE MATIN

Le Maroc, qui est le premier pays africain à avoir lancé sa campagne de vaccination, a déjà franchi le cap des 3,5 millions de personnes vaccinées et s’est mis à la même position que les plus grands pays de l’Union européenne (UE).

Le Royaume aura vacciné plus de 10% de sa population avant la fin de la semaine en cours. Expliquant les raisons de ce succès, le directeur du laboratoire de biotechnologie de la Faculté de médecine et de pharmacie de Rabat, Azzedine Ibrahimi, relève que le sujet du vaccin a été traité au Maroc dans une approche anticipative.

Il a rappelé dans ce sens que le Royaume avait, dès le mois de juin, entamé des discussions pour acquérir le vaccin, avant d’y parvenir à travers des accords commerciaux, que ce soit avec AstraZeneca ou avec Sinopharm. « Malgré la grande difficulté de s’approvisionner en vaccin, le Maroc a réussi à en acquérir des quantités importantes », s’est-il félicité en mettant en avant la culture de vaccination ancrée chez les Marocains.

french.china.org.cn

Publié le
Catégorisé comme Maroc